L'intégration sociale des mineurs non accompagnés en Suisse : enjeux relatifs à la catégorie "requérant d'asile" et recherche de solutions pour une meilleure intégration

Raveendran, Thenuga ; Darbellay, Frédéric (Dir.)

Mémoire de master : Institut universitaire Kurt Bösch, 2013.

Cette recherche a pour objet l’intégration sociale temporaire des mineurs non accompagnés porteur du statut "requérants d’asile" en Suisse. Dans une perspective de psychologie sociale, nous considérerons la catégorisation "requérant d’asile" comme discriminante. En effet, dans la plupart des cas, les enfants migrants quittent leur pays dans l’espoir de se construire un avenir... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cette recherche a pour objet l’intégration sociale temporaire des mineurs non accompagnés porteur du statut "requérants d’asile" en Suisse. Dans une perspective de psychologie sociale, nous considérerons la catégorisation "requérant d’asile" comme discriminante. En effet, dans la plupart des cas, les enfants migrants quittent leur pays dans l’espoir de se construire un avenir meilleur en Suisse, et ainsi obtenir un statut social. Néanmoins, une fois sur territoire suisse, ces jeunes sont confrontés à de nombreuses difficultés liées à leur statut légal. Le développement personnel, social et professionnel du jeune migrant est alors profondément bouleversé. Dès lors, nous souhaitons aborder dans cette recherche les défis d’intégration auxquels sont confrontés ces jeunes et les différentes stratégies mobilisées. En recueillant les témoignages de jeunes migrants et de professionnels préoccupés par la situation des requérants d’asile mineurs non accompagnés, nous souhaitons, dans un premier temps, nous pencher sur les difficultés principales rencontrées par ces jeunes en Suisse. Ensuite, nous chercherons à comprendre les ressources dont disposent ces migrants et les mesures à envisagerr pour améliorer leur situation quotidienne. Nous privilégions une approche respectueuse du statut de mineur et de ses besoins à la lumière de la Convention relative aux droits de l’enfant pour assurer une meilleure intégration en Suisse des requérants d’asile mineurs non accompagnés et leur offrir la possibilité de se construire un avenir meilleur durant leur séjour en Suisse.