Faculté des lettres et sciences humaines

"De la racine à la dernière feuille" : utilisations et représentations du frêne dans une commune des Hautes-Pyrénées : quand humains et frênes se rencontrent

Thiébaut, Leslie ; Geslin, Philippe (Dir.)

Mémoire de diplôme universitaire : Université de Neuchâtel, 2007.

Cette étude a pour cadre les Hautes Pyrénées, plus précisément la commune de Villelongue et ses environs, dans la zone périphérique du parc national des Pyrénées. Elle s'inscrit dans le contexte d'un stage de l'unité mixte de recherche Dynafor (DYNAmique FORestière en milieu rural) de l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique) de Toulouse, constituée d'une équipe... More

Add to personal list
    Résumé
    Cette étude a pour cadre les Hautes Pyrénées, plus précisément la commune de Villelongue et ses environs, dans la zone périphérique du parc national des Pyrénées. Elle s'inscrit dans le contexte d'un stage de l'unité mixte de recherche Dynafor (DYNAmique FORestière en milieu rural) de l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique) de Toulouse, constituée d'une équipe pluridisciplinaire de chercheurs, qui a fait appel à une ethnologue pour effectuer une recherche sur les utilisations et les représentations du frêne. Les pratiques variées qui sont liées au frêne localement conduisent à constater un lien fort entre cette essence et l'agriculture, lien qui est rappelé par la présence de ces arbres dans le paysage. L'observation de différentes « figures » du frêne et des divers objets issus de son bois suscite des interrogations liées au constat de l'évolution des pratiques qui associent humain et frêne. A Villelongue, la pratique de l'émondage - taille de branches qui permet à la fois de se procurer des feuilles pour le fourrage du bétail et du bois de chauffage – fait appel à différentes formes de techniques. La description de celles-ci conduit à s’interroger sur leur dynamique au cours du temps et sur certains éléments du contexte qui influencent leurs changements. L'émondage constitue aussi une clé de compréhension des représentations liées à cette essence, du fait de sa place dans la désignation de divers types de frêne. En effet, il n’existe pas un seul frêne, mais plusieurs « figures » de celui-ci. Chacune fait appel à des pratiques, techniques, représentations différentes. Cet arbre a également été employé comme ressource à de nombreuses fins. Les trajectoires de certains objets fabriqués à partir de son bois seront éclairées par des notions d'anthropologie de l'objet et notamment de biographie des choses. Ces exemples permettront d'aborder les changements de rapport à cette ressource qui est actuellement beaucoup moins utilisée. Au-delà d’une description de pratiques et de leurs changements, cette recherche met en évidence une relation entre humain et végétal. Relation dynamique, constamment redéfinie dans un jeu d'interactions entre ces deux éléments, ainsi qu'entre les éléments d'un contexte auquel ils sont rattachés.