Faculté des lettres et sciences humaines

De l’ethnologie musicale à l’ethnomusicologie

Borel, François

In: Cent ans d'ethnographie sur la colline de Saint-Nicolas 1904-2004, 2005, p. 221-226

A Neuchâtel, l'ethnomusicologie est présente à la fois au MEN et à l'Institut d'ethnologie, c'est-à-dire que le titulaire du poste d'ethnomusicologue assure la conservation des collections d'instruments de musique et des archives sonores tout en dispensant un enseignement aux étudiants de l'Institut. Cette situation, idéale mais aussi parfois bancale, est la conséquence de la manière... More

Add to personal list
    Résumé
    A Neuchâtel, l'ethnomusicologie est présente à la fois au MEN et à l'Institut d'ethnologie, c'est-à-dire que le titulaire du poste d'ethnomusicologue assure la conservation des collections d'instruments de musique et des archives sonores tout en dispensant un enseignement aux étudiants de l'Institut. Cette situation, idéale mais aussi parfois bancale, est la conséquence de la manière dont s'est constituée l'ethnomusicologie à Neuchâtel et reflète en quelque sorte l'ambivalence inhérente à la discipline elle-même: une approche ethnographique et «culturaliste» de la production musicale, fondée sur l'organologie et la collecte des documents sonores «sur le terrain», combinée à une approche analytique et académique, qui lie étroitement recherche et enseignement. C'est dire que l'ethnomusicologie constitue, avec l'ethnomuséographie, un trait d'union important entre les deux institutions.