Gestion de la collection photographique des HUG : mise en valeur et pérennisation

Villat, Anne-Catherine ; Gobeill, Julien (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2017 ; TDB 2355.

Ce travail de Bachelor a été réalisé dans le cadre du mandat émis par les HUG en vue d’établir des règles de gestion pour leurs différents fonds photographiques documentaires servant à illustrer leurs diverses documentations (l’imagerie médicale n’est pas traitée dans le contexte du présent travail). Les HUG possèdent une collection photo historique, sous forme analogique,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de Bachelor a été réalisé dans le cadre du mandat émis par les HUG en vue d’établir des règles de gestion pour leurs différents fonds photographiques documentaires servant à illustrer leurs diverses documentations (l’imagerie médicale n’est pas traitée dans le contexte du présent travail). Les HUG possèdent une collection photo historique, sous forme analogique, ainsi qu’une collection plus récente sous forme numérique, dans lesquelles il est ardu de repérer les images souhaitées. L’objectif de ce mandat est d’établir des règles claires pour que ces fonds puissent être exploités de manière pérenne. Les principales étapes pour réaliser ce travail ont été : • L’analyse de l’existant en vue de faire un état des lieux des pratiques documentaires des photographies, tant du côté des archives centrales où sont conservées les photos historiques que de celui de la direction de la communication où sont utilisées l’ensemble des images ; • L’étude de la littérature professionnelle, dans le but de cerner l’ensemble des points à considérer lors de la création de règles de gestion ; • L’envoi d’un questionnaire pour obtenir des solutions appliquées concrètement dans d’autres institutions en charge de fonds photographiques ; • La comparaison entre les recommandations théoriques et les applications professionnelles récoltées afin de déterminer les règles applicables aux HUG au vu de l’analyse effectuée ; • La création de livrables – inventaires, protocoles de versement, règles de catalogage, fichiers de contrôle-qualité – pour satisfaire les exigences de mes mandantes ; • La mise à l’épreuve des livrables créés, avec le traitement de trois échantillons, pour ajuster lesdits documents au plus près de la réalité. En réalisant ce mandat, l’importance de ne pas délaisser les fonds photographiques au sein d’une institution a été révélée : si aucune mesure préventive n’est prise, il y a alors de grands risques que ces informations soient perdues dans l’avenir et qu’elles ne puissent pas être réutilisées. La fragilité des supports analogiques qui se détériorent au fil du temps a pu être constatée, d’où la nécessité de prendre le temps de les inventorier et les conditionner correctement. En outre, les photographies numériques représentent d’autres préoccupations, telles que leur format et éventuelle migration, leurs métadonnées à inscrire (où, quand, par qui), leur archivage électronique, etc. Des recommandations sont faites dans le présent document pour réaliser le traitement documentaire des collections – analogique et numérique.