La matrice interdisciplinaire d’une question scientifique socialement vive comme outil d’analyse a priori dans le processus de problématisation

Roy, Patrick ; Gremaud, Bertrand

In: Formation et pratiques d’enseignement en questions, 2017, no. 22, p. 125-141

Cet article s’inscrit dans la continuité de l’article de Roy et Gremaud (2017) présenté dans cette même revue en proposant un focus sur la phase de problématisation en lien avec la démarche d’investigation interdisciplinaire que nous avons développée pour traiter des problématiques d’éducation en vue d’un développement durable (EDD) dans une perspective d’instruction ... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cet article s’inscrit dans la continuité de l’article de Roy et Gremaud (2017) présenté dans cette même revue en proposant un focus sur la phase de problématisation en lien avec la démarche d’investigation interdisciplinaire que nous avons développée pour traiter des problématiques d’éducation en vue d’un développement durable (EDD) dans une perspective d’instruction et de socialisation émancipatrice. Nous concevons l’EDD comme une contribution à une approche interdisciplinaire à partir de l’enseignement d’une question scientifique socialement vive (QSSV) et prenons l’exemple de la cohabitation du loup avec les humains en Suisse pour montrer l’importance de l’analyse a priori de l’enseignant avant de s’engager dans la phase de problématisation. La matrice interdisciplinaire proposée permet de se donner une représentation interdisciplinaire d’une QSSV en plus d’explorer des possibilités d’itinéraires pédagogiques. Sa construction, testée lors d’une formation continue avec des enseignants expérimentés, repose sur un travail de mise en relation dynamique et systémique de questions dites fécondes en lien avec les disciplines scolaires qui contribuent prioritairement au traitement de la problématique.