Autoformation à l'information literacy par la gamification

Reichler, Fantin ; Rezzonico, Ariane (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2016 ; TDB 2317.

Ce travail de bachelor répond à un mandat proposé par la bibliothèque de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) qui souhaite mettre en place une formation à la culture informationnelle en autonomie pour ses étudiant-e-s en bachelor et en master. Dans le but d'offrir un apprentissage profond et durable, ce cursus respecte les principes de la gamification, pratique visant à... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de bachelor répond à un mandat proposé par la bibliothèque de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) qui souhaite mettre en place une formation à la culture informationnelle en autonomie pour ses étudiant-e-s en bachelor et en master. Dans le but d'offrir un apprentissage profond et durable, ce cursus respecte les principes de la gamification, pratique visant à intégrer des mécaniques de jeu dans un contexte non ludique. Bien que le cadre européen – dans lequel s'inscrit la bibliothèque de l'EPFL – semble peu évolué, de nombreux cas provenant du monde anglo-saxon démontrent l'utilité et l'efficacité de l'implémentation de la gamification en bibliothèque académique. Plus de trente mécaniques issues principalement de l'univers vidéoludique sont présentées dans ce travail. Elles font toutes appel à des principes psychologiques et physiologiques de la motivation, et incitent les étudiant-e-s à adopter des comportements leur permettant d'évoluer en autonomie dans le cadre d'une séquence de formation pédagogique à la culturelle informationnelle. Ces mécaniques sont intégrées dans une proposition de programme gamifié adapté aux besoins de la bibliothèque de l'EPFL, prenant la forme d'une application mobile éducative. Elle est accompagné d'une structure complète des contenus qui devront être enseignés, d'une présentation des fonctionnalités principales à intégrer ainsi que leur ordre d'importance et d'une esquisse d'interface. Finalement, sont présentés différents types et exemples d'outils permettant de mettre en place ladite proposition de manière plus ou moins fidèle, ainsi que leurs coûts et leurs limites.