Perfeziona i miei risultati

Document type

Institution

Collection spécifique

Lingua

Autore

Parola chiave

Haute école pédagogique du canton de Vaud

Développer l'autonomie dans l'usage de l'information écrite : pertinence et modalités d'un enseignement sur la presse en école professionnelle dans le cadre de l'enseignement de la culture générale

Freymond, Nicolas ; Renaud, Yves (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2015 ; mp6484.

Le présent mémoire professionnel traite de la pertinence et des modalités d’un enseignement de la presse en école professionnelle dans le cadre de l’enseignement de la culture générale (ECG). Un examen des prescriptions du plan d’études cadre pour la culture générale (PEC CG) et des plan d’études école de cinq écoles professionnelles vaudoises amène à constater la...

Haute école pédagogique du canton de Vaud

Enseigner la Chanson française en cours de français pour le secondaire II : l’exemple de Fauve

Bernhard, Jean-Jules ; Renaud, Yves (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2014 ; mp5900.

Ce mémoire professionnel part de trois constats : premièrement, nos élèves n’ont peut- être jamais autant écouté de musique qu’aujourd’hui, avec l’avènement des smartphones et des sites de musique en ligne ; deuxièmement, la Chanson française, contemporaine ou non, se trouve être d’une très grande qualité, qu’il s’agisse de poètes tels que Brassens, de rappeurs comme...

Haute école pédagogique du canton de Vaud

Concevoir la science-fiction comme porteuse de poétique : une séquence didactique sur La Horde du Contrevent d'Alain Damasio

Martin, Stéphane ; Renaud, Yves (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2014 ; mp5840.

Ce mémoire professionnel en didactique du français questionne l'intérêt d'enseigner la littérature de science-fiction au secondaire II. C'est désormais un lieu commun de présenter la littérature de science-fiction comme un prétendu sous-genre ostracisé de tout temps par la critique littéraire, les milieux universitaires et didactiques. Il semble pourtant que les mentalités changent :...

Haute école pédagogique du canton de Vaud

L'écriture théâtrale au gymnase : calamité ou opportunité ?

Martins Alves Ribeiro, Tiago ; Renaud, Yves (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2013 ; mp5601.

Partant du postulat d'une certaine résistance des enseignants face à la pratique de l'écriture théâtrale en classe, ce travail se veut avant tout un bilan en trois temps sur la conception de cette activité visant à résoudre la problématique qui donne son titre à ce mémoire : l'écriture théâtrale au gymnase : calamité ou opportunité ? La première phase consiste en un panorama...

Haute école pédagogique du canton de Vaud

De l'intérêt d'enseigner la science-fiction au secondaire II

Leignel, Sébastien ; Renaud, Yves (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2013 ; mp5531.

Ce mémoire professionnel propose de questionner l’intérêt potentiel à enseigner la science-fiction au secondaire II. En effet, le genre de la science-fiction est un genre mésestimé par les professionnels de l’enseignement ainsi que par les milieux académiques. L’image négative du genre science-fictionnel provient avant tout de stéréotypes sur la nature de ce genre littéraire :...

Haute école pédagogique du canton de Vaud

Plaisirs et déplaisirs de la lecture chez les gymnasiens : les voix des intéressés et des spécialistes

Roulet, Sacha ; Renaud, Yves (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2012 ; mp0408.

Parmi les gymnasiens, il en est pour qui le plaisir de lire est une évidence et pour d’autres un néant. Il est alors intéressant de se pencher sur les origines du plaisir – ou du déplaisir – de la lecture. Roland Barthes (Le plaisir du texte) et Daniel Pennac (Comme un roman) nous fournissent quelques pistes. Barthes érotise le langage – qu’il conçoit comme un corps – et...