Le Gouvernail

Journal indépendant s'intéressant à la vie régionale
Le Gouvernail
Le premier numéro du Gouvernail a paru, en mai 1932, en tant qu'organe des Unions chrétiennes de Saint-Blaise. Depuis quelques années, l'idée était dans l'air et c'est grâce à l'initiative de quelques unionistes actifs et optimistes qu'elle peut prendre corps. Citons parmi les précurseurs de première heure: Arnold Haussener, Henri Javet, Paul Vaucher, Willy André, William Bon. Georges Verron est responsable de la page de l'Union cadette qui fait partie intégrante du journal. Elle sera appelée d'abord simplement «Union cadette», puis la « Page cadette», le «Clairon bleu», le «Phare» et l'«Indicateur cadet».

A partir de 1960, les articles d'intérêt régional deviennent plus nombreux. Le Dr Olivier Clottu (1910-1997), historien de Saint-Blaise, enrichit le journal et publie volontiers un article fruit des recherches qu'il fait aux Archives de l'Etat de Neuchâtel. Adolphe Ischer, Dr ès sciences (1904-1985), écrit aussi volontiers des articles dans le Gouvernail et fait bénéficier ses lecteurs de sa fine connaissance de la nature neuchâteloise. D'autres collaborateurs - ils sont très nombreux – se plaisent à faire profiter le Gouvernail de leur savoir. Georges Verron passera à la loupe, dans la décennie des années 1980, les activités économiques d'Hauterive, Saint-Blaise et Marin-Epagnier afin de mettre en évidence la richesse du tissu des grandes, petites et moyennes entreprises. Chaque année, un numéro présente un artiste de la région. Le Gouvernail permet à ses lecteurs toujours plus nombreux de découvrir leur région sous ses multiples aspects: historique, culturel, naturel, artistique, économique, religieux et même sportif.

Affiner les résultats

Type de document

Institution

Collection spécifique

Langue

Auteur

    Domaine

    Mot clé