Stendhal et l'empire du récit

Sangsue, Daniel

Paris : SEDES, 2002

(Questions de littérature)

ISBN: 2-7181-9446-4

Amateur passionné de récits, Stendhal a donné libre cours à cette passion dans ses romans, ses nouvelles, son autobiographie, son journal intime, mais aussi dans ses essais et ses tentatives épiques et théâtrales. C'est à l'exploration de ces divers territoires de la Stendhalie considérée comme un vaste « empire du récit » (Genette) que s'attache la présente étude. Partant du... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Amateur passionné de récits, Stendhal a donné libre cours à cette passion dans ses romans, ses nouvelles, son autobiographie, son journal intime, mais aussi dans ses essais et ses tentatives épiques et théâtrales. C'est à l'exploration de ces divers territoires de la Stendhalie considérée comme un vaste « empire du récit » (Genette) que s'attache la présente étude. Partant du propre questionnement de Stendhal sur les genres littéraires, elle s'interroge, entre autres, sur les modèles qui orientent sa conception du récit, les conditions dans lesquelles il est devenu écrivain, son passage de la comédie au roman et sa conception de la nouvelle. Ces questions débouchent sur des problématiques plus larges telles que la représentation de soi, la situation du théâtre autour de 1820, le rapport des romantiques à la mythologie, les impératifs du récit réaliste ou le débat sur la condition de la femme au XXIe siècle.
    L'« empire du récit », c'est encore l'emprise que ce récit exerce sur le lecteur : les éléments de poétique proposés ici visent aussi à comprendre comment elle opère, comment se développe le pouvoir d'emportement de la fiction stendhalienne.