Faculté des géosciences et de l'environnement

De la Navigation à la Sallaz : Evolution des procédures suite à l'introduction du processus participatif

Wacker, Liane ; Racine, Jean-Bernard (Dir.)

Mémoire de master : Université de Lausanne, 2008.

La référence au développement durable est présente dans la quasi-totalité des domaines d’action de nos sociétés et est aujourd’hui incontournable dans tout nouveau projet d’aménagement urbain. Nous constatons par ailleurs que parallèlement au développement durable, le terme de participation devient lui aussi récurrent. Lausanne débute en 2002 une vaste opération participative... Di più

Aggiungi alla tua lista
    Résumé
    La référence au développement durable est présente dans la quasi-totalité des domaines d’action de nos sociétés et est aujourd’hui incontournable dans tout nouveau projet d’aménagement urbain. Nous constatons par ailleurs que parallèlement au développement durable, le terme de participation devient lui aussi récurrent. Lausanne débute en 2002 une vaste opération participative sous le nom de Quartiers 21 en référence à son Agenda 21. Notre objectif a été de comparer deux projets d’aménagement d’espace public ayant été conçus avant et après cette date. De cette façon, nous avons pu observer les différents changements qui ont pu intervenir dans les procédures d’élaboration de ces projets d’aménagement urbain de grande envergure. Nous avons débuté notre étude par une réflexion théorique sur l’origine des espaces publics et de la participation. Nous avons constaté que ces deux notions étaient liées depuis l’Antiquité. Notre étude a démontré qu’il existe deux sortes d’espace public, un matériel et un immatériel. Dès lors nous avons estimé que la participation était le point de départ de ces deux formes d’espace public. Nous pensons que la participation a pour objectif de créer des espaces publics de négociation afin de produire des espaces publics (par exemple une place publique) de qualité. Ce cadre théorique et l’analyse des procédures des deux projets d’aménagement nous ont permis d’énoncer un certain nombre de limites et de règles à la participation que nous avons développées dans la dernière partie de notre travail.