Faculté des sciences économiques et sociales

Adoption du e-Business dans les activités internationales de la PME : implications des niveaux de e-Maturité et d'engagement à l'international

Ghachem, Lassaad ; Blili, Sam (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2008 ; Th.2011.

La divergence des chercheurs concernant l’usage inconditionnel de l’Internet dans les activités internationales de la PME, la pénurie de recherches sur les liens entre e-Business et engagement à l’international et le manque de clarté à propos de l’adoption du e-Business par les PME internationales, sollicite l’approfondissement d’études de certains liens notamment entre... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La divergence des chercheurs concernant l’usage inconditionnel de l’Internet dans les activités internationales de la PME, la pénurie de recherches sur les liens entre e-Business et engagement à l’international et le manque de clarté à propos de l’adoption du e-Business par les PME internationales, sollicite l’approfondissement d’études de certains liens notamment entre e-Business, PME et international. S’inscrivant dans la thématique générale de l’adoption des TIC par les PME, l’originalité de notre travail se situe dans le fait qu’il se penche sur l’implication des modes d’engagement à l’international et des stades de maturité des affaires électroniques pour expliquer l’adoption du e-Business au niveau des activités internationales des PME (e-Trade). Une de nos interrogations concerne la conceptualisation et la mesure des relations de causalité, d’une part, entre le niveau de maturité des affaires électroniques et la sophistication e-Trade (que nous définissons comme l’utilisation optimale des technologies Internet dans les activités internationales) et, d’autre part, entre le niveau d’engagement à l’international et la sophistication e-Trade. Douze hypothèses de recherche sont testées par la méthode PLS sur une centaine de PME installées en Suisse. Les résultats indiquent que le niveau de e-Maturité est influencé par les caractéristiques managériales liées aux nouvelles technologies. Nous constatons aussi que plus la pression des forces externes est importante et plus le niveau de e-Maturité est élevé. Toutefois, nous notons que l’âge de la PME a une influence négative sur son niveau de développement e-Business. D’autre part, l’analyse multivariée nous permet de déduire que le mode d’engagement à l’international n’est pas lié à l’âge ou à la taille de la PME. Il est surtout plus influencé par l’environnement externe de l’entreprise que par les caractéristiques managériales de son dirigeant. Outre cela, nous n’avons pas pu démontrer l’existence de relation de dépendance entre la e-Maturité et l’engagement vers l’international. Nous ne pouvons donc pas conclure que le processus évolutif des affaires électroniques au sein de la PME est lié à l’évolution dans son mode d’engagement à l’international. Notons aussi que la sophistication e-Trade est liée à la e-Maturité et à l’engagement vers l’international. Toutefois même si les PME les plus engagées à l’international ont un niveau de sophistication e-Trade élevé, nous avons pu démontrer que la propension de la PME à adopter le e-Trade serait plus influencée par à son avancement en terme d’affaires électroniques que par son niveau d’engagement à l’international. L’adoption des applications du e-Business par la PME pour ses activités internationales est donc dépendante en grande partie de son évolution en termes de commerce électronique. Enfin nous affirmons aussi que plus les PME sont sophistiquées en termes de e-Trade et mieux elles optimisent les avantages du e-Business à l’international.