000009372 001__ 9372
000009372 005__ 20150420163200.0
000009372 0248_ $$aoai:doc.rero.ch:20080603134911-IA$$pthesis$$punige$$zcdu34$$zthesis_urn$$zreport$$zbook$$zjournal$$zpostprint$$zcdu16$$zpreprint$$zcdu1$$zdissertation$$zcdu615
000009372 035__ $$aR004648355
000009372 041__ $$afre
000009372 080__ $$a615
000009372 100__ $$aUrbain, Aurélie
000009372 245__ $$9fre$$aIsolement de xanthones et coumarines inhibitrices de l'acétylcholinestérase, respectivement à partir de "Gentianella campestris" (L.) Börner et "Gentianella amarella" (L.) Börner ssp. "acuta" (Michx.) J.M. Gillett (Gentianaceae), et "Peucedanum ostruthium" (L.) Koch (Apiaceae)
000009372 300__ $$a196 p.
000009372 502__ $$92007-12-19$$aThèse de doctorat : Université de Genève, 2007 ; Sc. 3934
000009372 506__ $$ffree
000009372 520__ $$9fre$$aLors d'un criblage visant à détecter des extraits végétaux présentant une activité inhibitrice de l'acétylcholinestérase, trois espèces se sont révélées significativement actives; deux Gentianaceae: "Gentianella campestris" et "Gentianella amarella" ssp. "acuta", et une Apiaceae: "Peucedanum ostruthium". Les composés d'intérêt ont été isolés essentiellement par chromatographie de partage centrifuge. Dix xanthones - dont deux nouvelles, notamment une xanthone dimérique - ainsi qu'un flavonoïde C- glycosylé ont été caractérisés à partir des deux espèces de gentiane. De la même manière, le fractionnement bioguidé de l'extrait de racines de "Peucedanum ostruthium" a conduit à l'obtention de cinq coumarines et d'une chromone. Parmi les dix-sept composés isolés, une xanthone - le triptexanthoside C - et trois coumarines ont montré une inhibition de l'enzyme particulièrement intéressante. L'ostruthol s'est notamment révélé dix fois plus puissant que la galanthamine lors de tests "in vitro", activité confirmée " in vivo" chez la souris.
000009372 695__ $$9fre$$aacétylcholinestérase ; inhibition ; xanthones ; coumarines ; Gentianella ; Peucedanum
000009372 700__ $$aHostettmann, Kurt$$eDir.
000009372 8564_ $$fthese.pdf$$qapplication/pdf$$s5930113$$uhttp://doc.rero.ch/record/9372/files/these.pdf$$yorder:1$$zTexte intégral
000009372 918__ $$aFaculté des sciences$$bUniversité de Genève, Rue Général Dufour 24, 1211 Genève 4$$cSection des Sciences Pharmaceutiques; Laboratoire de Pharmacognosie et Phytochimie
000009372 919__ $$aUniversité de Genève$$bGenève$$ddoc.support@rero.ch
000009372 980__ $$aTHESIS$$bUNIGE$$fTH_PHD
000009372 990__ $$a20080603134911-IA