Faculté des sciences

Caractérisation biogéologique d’une zone du Jura suisse selon trois échelles spatio-temporelles

Martignier, Loraine ; Arnet, Aurélie ; Scherrer, Luc ; Verrecchia, Eric P. (Dir.)

Mémoire de diplôme universitaire : Université de Neuchâtel, 2008.

Dans une combe derrière la crête de Chasseral (BE) se situe une forêt atypique liée à la présence de silex. Le contexte alentour de pâturages boisés et de Hêtraie à érable, caractéristique de cet étage du Jura suisse, est utilisé comme référence. Afin d’étudier globalement le fonctionnement de la zone, une approche biogéoscientifique multiscalaire est décidée. Trois... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Dans une combe derrière la crête de Chasseral (BE) se situe une forêt atypique liée à la présence de silex. Le contexte alentour de pâturages boisés et de Hêtraie à érable, caractéristique de cet étage du Jura suisse, est utilisé comme référence. Afin d’étudier globalement le fonctionnement de la zone, une approche biogéoscientifique multiscalaire est décidée. Trois étudiants travaillent à des échelles spatiales différentes, révélatrices de processus distincts. D’une part, le paysage et les formations superficielles sont étudiés par des analyses granulométriques, des analyses minéralogiques et la réalisation de cartes de la zone. D’autre part, les sols font l’objet d’analyses pédologiques classiques et leur fonctionnement est révélé au travers de composés comme le fer, la silice et les carbonates. Finalement, les formes d’humus sont abordées selon deux échelles de temps. Une typologie est réalisée, allant du milieu calcaire au milieu siliceux. Ces trois aspects démontrent la forte influence des silex sur le lieu. Une chronologie des dynamiques de mise en place est finalement réalisée de la sortie du Würm à nos jours. L’activité humaine intervient également dans la compréhension générale de l’endroit.