Faculté des sciences

Evolution des points d’eau dans la tourbière du cachot (Jura neuchâtelois) : 3. Les creuses des parties ouest et sud = Evolution of the waterholes in the peat bog of Le Cachot (Swiss Jura mountains). 3. The ponds in the peat fallen pits of the W and S. sectors.

Matthey, Willy

In: Bulletin de la Société Neuchâteloise des Sciences naturelles, 2001, vol. 124, p. 93-106

Les creuses de pied de mur des secteurs W et S sont influencées par le drainage des terres agricoles voisines. Sur 23 creuses permanentes (196 m2) recensées en 1961, il n'en reste que 13 (125m2). Les 10 autres sont devenues des creuses temporaires couvertes de Carex rostrata ou ont été comblées. Une végétation nitrophile envahit la partie supérieure du Fossé Pochon, tandis que les... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les creuses de pied de mur des secteurs W et S sont influencées par le drainage des terres agricoles voisines. Sur 23 creuses permanentes (196 m2) recensées en 1961, il n'en reste que 13 (125m2). Les 10 autres sont devenues des creuses temporaires couvertes de Carex rostrata ou ont été comblées. Une végétation nitrophile envahit la partie supérieure du Fossé Pochon, tandis que les bouleaux en colonisent le centre et les bords. Le bas du Fossé est une cariçaie (Carex rostrata ) et les points d'eau sont rétrécis par l'extension des tapis de sphaignes. Pour l'ensemble de la tourbière, le nombre de gouilles a passé en 40 ans de 43 (surface 309 m2) à 24 en 1998 (surface 176 m2) (MATTHEY, 1998) et celui des creuses de pied de mur de 52 (surface 779 m2) à 42 (surface 469 m2).
    Summary
    These waterholes located at the periphery of the peat bog are influenced by the drainage of the neighbouring mowed meadows. From the 23 ponds permanently filled with water (196 m2) that have been counted in 1961, only 13 (125 m2) still remain. The other 10 have become temporary ponds or disappeard. A nitrophil vegetation is filling the upper part of the Fosse Pochon, while birchtrees are growing on the center and the edges of it (PI. II). Carex rostrata is covering its lower part and the waterholes are grown smaller due to the extension of the carpets of Sphagnum. From 1961 to 1998, on the whole area of the peat bog of the Cachot, the total amount of hollows has decreased from 23 (309 m2) to 16 (176 m2) (MATTHEY, 1998) and that of the ponds in the peat fallen pits from 52 (779m2) to 42 (469 m2).