Travail social

Dans quelle mesure les principes autogestionnaires peuvent-ils s'appliquer à une organisation?

Girod, Vérène ; Pitarelli, Emilio (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2008.

L’autogestion est souvent citée comme une alternative aux méthodes de gestion « traditionnelles ». Elle propose notamment une autre approche des échanges entre membres d’une organisation, un plus grand partage du pouvoir de décision, des échanges réguliers à l’occasion desquels les participants devraient pouvoir émettre avis et propositions. Il est cependant intéressant de se... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L’autogestion est souvent citée comme une alternative aux méthodes de gestion « traditionnelles ». Elle propose notamment une autre approche des échanges entre membres d’une organisation, un plus grand partage du pouvoir de décision, des échanges réguliers à l’occasion desquels les participants devraient pouvoir émettre avis et propositions. Il est cependant intéressant de se demander si, au-delà des principes théoriques, l’application d’un tel concept peut se concrétiser dans le fonctionnement pratique d’une organisation. Une autre question que l’on peut se poser consiste à savoir si, dans une structure qui se dit autogérée, le fonctionnement effectif ne correspond tout simplement pas à ce que l’on retrouve dans une autre organisation mais sous des appellations différentes. Par une approche théorique accompagnée d’une étude de terrain, ce travail de diplôme a tenté d’éclaircir les concepts ci-dessus. S'il a été possible de faire ressortir que l’autogestion peut en effet représenter une alternative pour le fonctionnement d’une organisation, on doit cependant admettre que les concepts théoriques qui la caractérisent ne peuvent pas être appliqués dans leur aspect « idéal ».