Travail social

L'influence de nos représentations sur le genre dans nos actions quotidiennes

Capt, Céline ; Boulé, Christophe (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2008.

A travers ce mémoire de recherche, j’ai porté mon attention sur la manière dont nous, professionnel/les, avons de prendre en compte la problématique genre dans nos actions quotidiennes et l’influence que cela a sur les usagers. Dans ce cas précis, les usagers concernés sont une population de jeunes préadolescents, adolescents âgés de 9 à 16 ans fréquentant un accueil de jour... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    A travers ce mémoire de recherche, j’ai porté mon attention sur la manière dont nous, professionnel/les, avons de prendre en compte la problématique genre dans nos actions quotidiennes et l’influence que cela a sur les usagers. Dans ce cas précis, les usagers concernés sont une population de jeunes préadolescents, adolescents âgés de 9 à 16 ans fréquentant un accueil de jour éducatif. La première partie du travail comporte un apport théorique sur les différents concepts que j’ai trouvés pertinents pour traiter cette question. Le genre, les représentations sociales et la socialisation différenciée pour ne citer que les plus importants donnent un aperçu de la complexité de ce thème. A partir de là, j’ai pu poser des hypothèses en lien avec ma question de départ. Celles-ci seront vérifiées non seulement par l’apport théorique mais aussi par le résultat de la recherche sur le terrain. La seconde partie, concerne la méthodologie et les résultats de cette recherche. L’observation participante et des entretiens ont été retenus. J’ai choisi deux méthodes afin d’obtenir des réponses plus fondées étant donné que l’entier de ma recherche ne se déroule que dans une institution. Le fait de mettre en relation les observations et les résultats des entretiens donnent une vision plus objective. A travers ces résultats, un profil de chaque professionnel a été esquissé. Celui-ci reflète et explique un comportement parmi d’autres, une certaine attitude que nous pourrions avoir à l’égard des usagers. Je finis ce travail en apportant quelques pistes d’interventions et de réflexion allant dans le sens de l’égalité entre hommes et femmes, avec un accent sur l’importance de promouvoir l’émancipation féminine. Car selon moi, l’égalité ne pourra être atteinte sans une réelle prise de conscience et de considération de l’identité féminine.