Faculté de médecine

Evaluation précoce de la maturation cérébrale chez des enfants prématurés et des enfants nés à terme à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique

Zacharia, André ; Hüppi, Petra S. (Dir.) ; Lövblad, Karl-Olof (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2007 ; Méd. 10509.

Nous avons étudié, par imagerie par résonance magnétique, l'impact d'une naissance prématurée sur la maturation cérébrale. Nous avons comparé, à la naissance puis à 40 semaines, 15 enfants prématurés en bonne santé, nés entre 29 et 34 semaines de gestation. Nous les avons ensuite comparés à un groupe contrôle de 12 enfants nés à 40 semaines. Nous avons mesuré le volume des... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Nous avons étudié, par imagerie par résonance magnétique, l'impact d'une naissance prématurée sur la maturation cérébrale. Nous avons comparé, à la naissance puis à 40 semaines, 15 enfants prématurés en bonne santé, nés entre 29 et 34 semaines de gestation. Nous les avons ensuite comparés à un groupe contrôle de 12 enfants nés à 40 semaines. Nous avons mesuré le volume des compartiments cérébraux par segmentation : matière grise, blanche myélinisée et non-myélinisée et les ganglions de la base (globaux et relatifs). Le volume cérébral global, la matière grise et la matière blanche myélinisée augmentent de taille, en revanche la matière blanche non-myélinisée diminue entre les deux examens dans le groupe prématuré. Il n'y pas de différence significative entre les enfants prématurés à l'âge du terme et le groupe contrôle. En conclusion, les prématurés nés entre 29 et 34 semaines n'ont pas de retard radiologique de la maturation cérébrale.