Economie d'entreprise - Betriebsökonomie

Compétitivité des domaines skiables en Valais, Suisse et pays environnants. : Benchmark des installations d’enneigement mécanique et autres atouts compétitifs.

Probst, Alexandre ; Perruchoud-Massy, Marie-Françoise (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Gestion & Tourisme, 2007.

Alors que la neige se fait de plus en plus rare, les sociétés de remontées mécaniques sont obligées d’avoir recours à des installations d’enneigement mécanique pour assurer leur pérennité. Cependant, ce type d’installations est loin d’être une solution parfaite et facile. Ces équipements impliquent d’énormes contraintes et coûts supplémentaires, aussi bien lors de... More

Add to personal list
    Résumé
    Alors que la neige se fait de plus en plus rare, les sociétés de remontées mécaniques sont obligées d’avoir recours à des installations d’enneigement mécanique pour assurer leur pérennité. Cependant, ce type d’installations est loin d’être une solution parfaite et facile. Ces équipements impliquent d’énormes contraintes et coûts supplémentaires, aussi bien lors de l’installation que pendant le fonctionnement. La problématique de l’enneigement est donc très complexe, au vue du nombre de facteurs qui entrent en ligne de compte, tous différents d’un endroit ou d’une région à l’autre. Toutefois, ce travail permet de mieux connaître les deux principaux types de canons à neige existants, à savoir le canon mono-fluide à basse pression et le canon bi-fluide à haute pression. Chaque type de canons possède des caractéristiques bien précises et le choix de l’un plutôt que de l’autre, se fait en fonction des régions et des conditions d’utilisation. Les deux types de canons ont leurs avantages et leurs inconvénients propres c’est pourquoi ils sont parfois utilisés de manière complémentaire. Une enquête via un questionnaire online est également menée auprès des sociétés de remontées mécaniques de Suisse, d’Autriche, d’Allemagne, d’Italie et de France. Les résultats montrent bien qu’avec l’enneigement mécanique, les stations des différents pays de l’Europe environnante ne luttent pas à armes égales. Qu’il s’agisse des procédures nécessaires à l’installation des équipements, de la disponibilité ou de la gratuité de l’eau utilisée pour l’enneigement, les conditions sont différentes d’un endroit à l’autre. Cette étude montre également que l’enneigement mécanique représente un coût énorme pour les sociétés de remontées mécaniques, et que le manque de financement pour ces installations très coûteuses est souvent la cause d’un faible taux d’enneigement. Une comparaison par paires de 8 domaines skiables valaisans est présentée sous forme de tableaux comparatifs. Chaque station valaisanne est mise en compétition avec une de ses concurrentes suisses ou étrangères. Un classement final est ensuite établi en fonction du pourcentage d’installations lourdes et du taux d’enneigement mécanique. Les résultats montrent que les domaines skiables valaisans sont relativement peu enneigés mécaniquement malgré un bon niveau d’équipement matériel, respectivement de canons à neige.