Economie d'entreprise - Betriebsökonomie

Etude sur l’image du métier d’informaticien de gestion et pistes de réflexion pour l’avenir de la filière Informatique de gestion

Fernandez, Vanessa ; Rey, Yves (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Gestion & Tourisme, 2007.

La filière Informatique de gestion, comme toutes les autres filières Informatique en Suisse, connaît un net recul du nombre d’étudiants. Cependant, la crise que le secteur informatique a connu entre les années 2001 et 2005 est bel et bien terminée et l’évolution du marché du travail le prouve : le nombre de chômeurs dans les professions de l’informatique est en clair recul au... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La filière Informatique de gestion, comme toutes les autres filières Informatique en Suisse, connaît un net recul du nombre d’étudiants. Cependant, la crise que le secteur informatique a connu entre les années 2001 et 2005 est bel et bien terminée et l’évolution du marché du travail le prouve : le nombre de chômeurs dans les professions de l’informatique est en clair recul au niveau suisse et ce, depuis 2003 déjà ; les personnes actives et les emplois relatifs à ce secteur sont depuis quelques années en hausse. En bref, la situation s’améliore. Alors pourquoi un tel désintérêt pour les métiers informatiques qui pourtant affichent un bel avenir devant eux ? L’enquête menée auprès des jeunes en formation secondaire à travers l’ensemble du Valais apporte une réponse claire à cette question : l’informatique souffre d’une image qui ne correspond pas (ou plus) à la réalité : l’informaticien n’est plus une personne cantonnée à travailler seule devant son ordinateur et dont la tâche principale est la programmation. Les professions de l’informatique se sont développées et sont extrêmement abondantes : du chef de projet à l’analyste business ou à l’ingénieur système en passant certes par le développeur d’applications, les domaines d’activités sont très diversifiés. Ces différents métiers, outre les compétences professionnelles, requièrent également des compétences sociales et personnelles insoupçonnées pour la majorité des personnes, telles que la capacité de contact et de communication, l’aptitude à travailler en équipe, des qualités de créativité, d’innovation et bien d’autres encore. En fonction des résultats obtenus par les différentes enquêtes menées auprès des jeunes en formation secondaire, mais également auprès des étudiants de la HEVs en Informatique de gestion et certaines entreprises du canton du Valais, de Vaud et de Genève, un plan d’action s’adressant spécifiquement à la filière Informatique de gestion a été proposé afin d’attirer au mieux de potentiels étudiants francophones et germanophones : par exemple, une analyse du site Internet a été effectuée puisque 63.9% des jeunes interrogés se renseignent sur les possibilités d’études par ce moyen de communication qui devient de plus en plus utilisé de nos jours ; un développement de l’offre proposée par la HEVs « Etudiant-e d’un jour » est recommandable puisque 81.2% des jeunes ne la connaissent pas et qui pourtant leur est destinée ; de nouveaux axes de communication ont été avancés dans le but de changer les idées reçues. Les solutions proposées dans ce travail de diplôme devraient permettre aux responsables de la filière Informatique de gestion d’entreprendre des mesures concrètes afin de développer la communication externe et d’augmenter ainsi la notoriété et l’attractivité de cette voie d’études.