Faculté des géosciences et de l'environnement

Analyse et propositions de valorisation d'un paysage géomorphologique : Le cas de la Greina

Fontana, Georgia ; Reynard, Emmanuel (Dir.)

Mémoire de master : Université de Lausanne, 2008.

Au travers de l’étude de la région de la Greina, située dans les Alpes centrales, cette recherche s’interroge sur les différentes valeurs qui peuvent être associées aux formes du relief, sur la manière dont ces valeurs peuvent être analysées et sur l’application de cette analyse à une valorisation de la géomorphologie de la région d’étude. Une analyse de la valeur... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Au travers de l’étude de la région de la Greina, située dans les Alpes centrales, cette recherche s’interroge sur les différentes valeurs qui peuvent être associées aux formes du relief, sur la manière dont ces valeurs peuvent être analysées et sur l’application de cette analyse à une valorisation de la géomorphologie de la région d’étude. Une analyse de la valeur scientifique et des valeurs additionnelles (esthétique, écologique, culturelle et économique) des formes du relief a été effectuée à l’échelle du paysage géomorphologique et des géomorphosites et a permis de montrer que les valeurs additionnelles globales d’un paysage géomorphologique sont généralement différentes par rapport à celles des géomorphosites sélectionnés pour leur valeur scientifique, surtout en ce qui concerne la valeur écologique et culturelle. Les géomorphosites ne constituent donc pas toujours l’échelle spatiale idéale pour apprécier la valeur écologique et culturelle de la géomorphologie d’une région dans son ensemble. Des propositions de valorisation de la géomorphologie de la Greina adressées à différents types de publics ont ensuite été formulées. Il a ainsi été possible de mettre en évidence que l’approche liée aux géomorphosites est utile dans un but de protection et de valorisation de la géomorphologie auprès d’un public de spécialistes d’un domaine des sciences de la Terre, alors qu’elle doit être accompagnée d’une approche plus globale dans un but de valorisation auprès d’autres publics. Cette recherche pose l’accent sur la nécessité d’effectuer des études approfondies concernant l’ensemble des formes du relief, les publics-cible et les méthodes de vulgarisation avant toute valorisation de la géomorphologie d’une région. Elle montre également l’intérêt de l’intégration de la notion de patrimoine dans cette démarche.