Economie d'entreprise - Betriebsökonomie

Impact du « Caprices Festival » sur la station de Crans-Montana

Crettol, Muriel ; Perruchoud-Massy, Marie-Françoise (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Gestion & Tourisme, 2007.

Ce travail de diplôme a pour objet l’analyse de l’impact qu’a le « Caprices Festival » sur la station de Crans-Montana. Il a été mandaté par la « Fondation Caprices » pour évaluer la valeur d’un tel événement sur une station touristique. Les objectifs de ce travail étaient en premier lieu de déterminer l’incidence touristique du festival par le biais d’indicateurs directs... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de diplôme a pour objet l’analyse de l’impact qu’a le « Caprices Festival » sur la station de Crans-Montana. Il a été mandaté par la « Fondation Caprices » pour évaluer la valeur d’un tel événement sur une station touristique. Les objectifs de ce travail étaient en premier lieu de déterminer l’incidence touristique du festival par le biais d’indicateurs directs et, dans la mesure du possible, indirects. Par la suite, il a fallu définir un modèle d’analyse d’impact de la manifestation pour les éditions futures. Enfin, j’ai proposé des moyens pour améliorer les retombées sur la station. En ce qui concerne les indicateurs directs, les instruments utilisés pour évaluer cet impact ont été l’élaboration de questionnaires distribués aux hôtels, aux agences immobilières, aux commerces et aux entreprises de transports. Ce document comprenait des questions à propos de l’impact et de la satisfaction. La plupart de ces entités ont été interrogées personnellement afin d’obtenir un maximum de réponses et de personnaliser les interviews. Au sujet des indicateurs indirects, l’idée était de calculer le niveau de pollution des eaux usagées, l’augmentation des tickets de caisse des principales grandes surfaces, les ordures, l’électricité, le comptage des routes, la fréquentation des bus, la fréquentation des remontées mécaniques et les statistiques touristiques. L’analyse a permis d’évaluer les forces et faiblesses du festival et de définir l’incidence de l’événement selon les entreprises de la région. On a pu constater qu’il existe un impact économique faible selon l’étude qualitative effectuée. Malheureusement cette thèse n’a pas pu être confirmée par une étude quantitative pour laquelle aucun indicateur n’a été pertinent. Les résultats obtenus sont donc globalement encourageants. Néanmoins, certains aspects de l’événement et de son impact pourraient être améliorés. En effet, les retombées économiques directes restent tout de même majoritairement faibles. Des progrès peuvent être apportés au niveau des collaborations avec les entités de la station. Cependant cet aspect coïncide avec la volonté des entreprises de Crans-Montana. Selon les résultats des questionnaires, une majeure partie serait ouverte à collaborer avec l’événement, mais cet élément ne pourra être vérifié concrètement qu’après la prochaine édition du festival. Par contre, au niveau des points forts, on peut relever que, selon les sondés, la manifestation possède déjà une grande notoriété et qu’elle procure un impact publicitaire important pour la station. En outre, l’image de Crans-Montana a été jugée, par une forte majorité des personnes interrogées, en accord avec celle du « Caprices Festival ». Cela ne semblait pas évident au premier abord étant donné l’image « snob » dont souffre la station. On a pu constater que les agences immobilières sont les moins touchées par les retombées du festival à l’opposé des entreprises de transports qui sont particulièrement concernées. L’étude « Valais Excellence » effectuée en 2005 a aussi été reprise dans les grandes lignes pour définir la satisfaction des hôtes et d’un client mystère. De plus, une comparaison à d’autres festivals a été effectuée dans le but de déterminer ses points communs et les points forts pouvant servir de modèle au « Caprices Festival ». Enfin, l’enquête qualitative, par le biais de questionnaires, devrait, à mon avis, être effectuée chaque deux ans par la « Fondation Caprices ». En effet, elle permet de garder contact avec les entreprises de la station et de récolter leurs idées qui peuvent parfois être très intéressantes. En outre, la pertinence des indicateurs indirects pourra peut-être exister dans l’avenir. Pour ce faire, plusieurs collaborations et adaptations des sociétés concernées devront être négociées par la « Fondation Caprices ».