Faculté des lettres et sciences humaines

Migrations de footballeurs et mondialisation : du système-monde aux réseaux sociaux = Migration of football players and globalisation : from the world system to social networks

Poli

In: M@appemonde. Revue trimestrielle sur l’image géographique et les formes du territoire, 2007, vol. 88, no. 4, p. 1-12

Le nombre de footballeurs latino-américains et africains en Europe augmente constamment, représentant près de 20% des joueurs sous contrat avec les clubs des cinq principaux championnats (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie). On analyse leur recrutement dans des États à faibles ressources financières vers des pays plus riches à la lumière d’une approche relationnelle. On... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le nombre de footballeurs latino-américains et africains en Europe augmente constamment, représentant près de 20% des joueurs sous contrat avec les clubs des cinq principaux championnats (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie). On analyse leur recrutement dans des États à faibles ressources financières vers des pays plus riches à la lumière d’une approche relationnelle. On montre ainsi qu’il ne suffit pas de prendre en compte les critères économiques pour comprendre pleinement la géographie des flux internationaux de footballeurs. L’histoire des relations entre territoires joue un grand rôle dans l’apparition d’opportunités économiques et dans la mise en place de canaux migratoires.
    Summary
    The number of Latin American and African football players in Europe is constantly increasing. They account for around 20% of players under contract to the clubs in the five main championships (Germany, England, Spain, France and Italy). This paper analyses their recruitment from low-income countries to richer countries through a relationship approach. It shows that economic criteria alone are not sufficient understand the geography of international flows of footballers. The history of relationships between territories plays a major part in the appearance of economic opportunities and in the creation of migration channels.
    Summary
    El numero de futbolistas latinoamericanos y africanos en Europa sigue aumentando, alcanzando cerca de 20 % de los jugadores contratados por los clubes de los cinco principales campeonatos (Alemania, Inglaterra, España, Francia, Italia). Se presenta un análisis de su reclutamiento en los Estados de recursos financieros limitados para los países mas ricos a través de un acercamiento relacional. La toma en cuenta de los criterios económicos no es suficiente para entender totalmente la geografía de los flujos migratorios internacionales de los futbolistas. La historia de relaciones entre territorios tiene un gran papel en la aparición de oportunidades económicas y en el establecimiento de canales migratorios.