Faculté de médecine

Facteurs pronostics dans le traitement chirurgical de la rhinosinusite chronique

Elsherif, Hossam S. ; Lacroix, Jean-Silvain (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2007 ; Méd. 10519.

Le but de cette étude a été d'identifier certains facteurs pronostiques qui pourraient influencer le résultat à long terme de la chirurgie endoscopique rhinosinusienne chez 42 patients souffrant de rhinosinusite chronique résistant aux traitements médicaux. Nous avons évalué l'intensité des symptômes, les performances olfactives, la production nasale de monoxyde d'azote (NO) et de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le but de cette étude a été d'identifier certains facteurs pronostiques qui pourraient influencer le résultat à long terme de la chirurgie endoscopique rhinosinusienne chez 42 patients souffrant de rhinosinusite chronique résistant aux traitements médicaux. Nous avons évalué l'intensité des symptômes, les performances olfactives, la production nasale de monoxyde d'azote (NO) et de monoxyde de carbone (CO) et l'importance de l'infiltrat inflammatoire des muqueuses rhinosinusiennes avant l'opération et pendant une durée de 6 à 29 mois (moyenne de 16 mois) post-opératoires. Une amélioration significative des symptômes a été observée chez 85,7 % des patients. Aucune augmentation significative de la production nasale de NO n'a été observée. Par contre, la production de CO a été diminuée de façon significative. Les facteurs associés à un mauvais pronostic sont l'âge, la présence d'un syndrome de Widal, une importante éosinophilie tissulaire et la présence de staphylococcus aureus intracellulaire.