Faculté des sciences

Quantum reversibility, decoherence and transport in dynamical systems

Petitjean, Cyril Jean-Pierre Stéphane ; Büttiker, Markus (Dir.) ; Jacquod, Philippe (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2007 ; Sc. 3861.

Depuis son apparition, aucune expérience ou observation n'a jamais contredit la mécanique quantique. Cependant même si notre monde est construit à partir de briques élémentaires quantiques, il se comporte globalement de manière classique. Ceci implique l'existence d'une transition quantique-classique. Cette dernière constitue l'objet de cette thèse. Cette transition a pour origine le... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Depuis son apparition, aucune expérience ou observation n'a jamais contredit la mécanique quantique. Cependant même si notre monde est construit à partir de briques élémentaires quantiques, il se comporte globalement de manière classique. Ceci implique l'existence d'une transition quantique-classique. Cette dernière constitue l'objet de cette thèse. Cette transition a pour origine le processus de décohérence. Cette thèse traite l'interconnexion entre la notion de décohérence et trois aspects du chaos quantique. A savoir la notion de réversibilité quantique, l'intrication et finalement le transport quantique. Nous nous sommes d'abord concentré sur les fluctuations mésoscopiques de l'écho de Loschmidt. Puis nous avons généralisé le concept afin d'y inclure un environnement. Nous avons ensuite abordé la notion d'intrication et son lien avec le principe de correspondance. Enfin nous avons traité le transport quantique et montré le caractère non universel du déphasage pour un régime semiclassique fort.