Faculté des sciences

Second-generation artificial hydrogenases based on the biotin–avidin technology: Improving selectivity and organic solvent tolerance by introduction of an (R)-proline spacer

Rusbandi, Untung E. ; Skander, Myriem ; Ivanova, Anita ; Malan, Christophe ; Ward, Thomas R.

In: Comptes Rendus Chimie, 2007, vol. 10, no. 8, p. 678-683

Nous décrivons nos efforts de recherche dans la création de métalloenzymes artificielles efficaces dans l'hydrogénation énantiosélective de déhydroaminoacides N-protégés. L'introduction d'un espaceur (R)-proline entre le résidu biotinyle et la partie diphosphine fournit le ligand Biot-(R)-Pro-1, qui donne de bonnes sélectivités en faveur du produit... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Nous décrivons nos efforts de recherche dans la création de métalloenzymes artificielles efficaces dans l'hydrogénation énantiosélective de déhydroaminoacides N-protégés. L'introduction d'un espaceur (R)-proline entre le résidu biotinyle et la partie diphosphine fournit le ligand Biot-(R)-Pro-1, qui donne de bonnes sélectivités en faveur du produit d'hydrogénation (S) en présence de streptavidine (jusqu'à 91% ee). La métalloenzyme artificielle [Rh(Biot-(R)-Pro-1)(COD)]+ WT-Save ainsi obtenue montre une stabilité accrue vis-à-vis des solvants organiques.
    Summary
    We report on our efforts to create efficient artificial metalloenzymes for the enantioselective hydrogenation of N-protected dehydroamino acids using streptavidin as host protein. Introduction of an (R)-proline spacer between the biotin anchor and the diphosphine moiety affords a versatile ligand Biot-(R)-Pro-1 which displays good (S)-selectivities in the presence of streptavidin (91% ee). The resulting artificial metalloenzyme [Rh(Biot-(R)-Pro-1)(COD)]+ WT-Sav displays increased stability against organic solvents.