Travail social

Les professionnels et le processus de deuil : dans quelle mesure un processus de deuil influence-t-il les professionnels ?

Cavalieri, Stefania ; Pott, Murielle (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2007.

Ce travail de recherche tire son origine d’observations effectuées lors du suicide d’un résidant vivant en foyer. Les réponses amenées par la communauté de ce foyer sont la base du corpus de données analysé dans ce travail. Ce mémoire débute par une partie historique posant le contexte de la recherche. Il se poursuit par la description théorique des thèmes centraux, tel le... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de recherche tire son origine d’observations effectuées lors du suicide d’un résidant vivant en foyer. Les réponses amenées par la communauté de ce foyer sont la base du corpus de données analysé dans ce travail. Ce mémoire débute par une partie historique posant le contexte de la recherche. Il se poursuit par la description théorique des thèmes centraux, tel le deuil, le suicide, les rites et la mort en tant que fait social. Le corps du travail est constitué par l’analyse des entretiens menés avec les professionnels , entretiens visant à déterminer s’ils ressentent la nécessité d’avoir un processus de deuil à leur disposition et si oui dans quelles mesures. Ce travail de recherche vise à sensibiliser les professionnels sur le thème du processus de deuil lors de la perte d’un résidant. Accepter de faire un travail de deuil ne signifie pas abattre la distance professionnelle mais tout simplement admettre que le professionnel est avant tout un être humain ayant des émotions qu’il doit savoir gérer de part sa position. Ce mémoire ouvre une réflexion sur d’autres questions telles que la notion de choix lors d’un suicide ou encore le fait de savoir si le professionnel fait réellement partie de la communauté vu qu’il doit toujours garder une distance professionnelle.