"C'est où, chez vous ?" : quels sont les facteurs qui favorisent ou non l'inscription d'une famille migrante dans un processus d'intégration au niveau local ?

Burnand, Isabelle ; Conne, Anaïs ; Meier, Lennie ; Rodari, Sophie (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute école de travail social de Genève, 2007.

La présence des étrangers en Suisse est un thème qui alimente régulièrement le débat politique notamment en matière d’immigration étrangère et d’intégration des étrangers. Notre thématique s’inscrit donc dans un contexte historique, social et politique. Notre enquête porte sur huit familles migrantes de première génération habitant sur la commune de Lancy avec qui nous avons... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La présence des étrangers en Suisse est un thème qui alimente régulièrement le débat politique notamment en matière d’immigration étrangère et d’intégration des étrangers. Notre thématique s’inscrit donc dans un contexte historique, social et politique. Notre enquête porte sur huit familles migrantes de première génération habitant sur la commune de Lancy avec qui nous avons retracé leur parcours migratoire. A travers leurs récits, nous cherchons à saisir leurs expériences et les différentes étapes par lesquelles elles sont passées et que certaines franchissent encore. Nous partons du postulat que l’émigration, puis l’immigration, sont vécus comme des bouleversements quels que soient les motifs du départ. Le nouvel environnement questionne l’identité du migrant, ses façons de faire et habitudes. Un long travail d’apprentissage est donc nécessaire à l’arrivant afin que celui-ci s’approprie les codes de la société d’accueil. Dans notre travail de mémoire, nous tentons d’identifier les facteurs qui favorisent ou non l’inscription de ces familles dans un processus d’intégration. Nous nous basons sur les critères suivants : le travail, le réseau social, les enfants, la langue et le projet familial. Nous essayons également de comprendre comment les migrants perçoivent leur intégration et quelle signification ils apportent à ce terme. Dans cette étude, nous insistons sur le fait que l’immigré ne doit pas porter seul la responsabilité de son intégration, mais que celle-ci incombe à la collectivité toute entière.