Faculté des lettres et sciences humaines

Utopie ou mégalomanie ? Le canal antique du Nil à la Mer Rouge/Canal de Trajan ou l’histoire d’une gageure

Aubert, Jean-Jacques

In: Au Fil de l’eau, Bulletin de la Société Neuchâteloise de Géographie, 2004, vol. 48, p. 93-107

Le canal de Suez, entre Port Saïd et la mer Rouge, a succédé à un canal antique conduisant du Nil au golfe de Suez à travers le Ouadi Toumilat. Ouvrage commencé par les pharaons, repris par l’envahisseur perse, puis par un roi hellénistique et un empereur romain, il n’a probablement été navigable que de manière éphémère jusqu’à l’époque arabe. Les travaux entrepris sur son... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le canal de Suez, entre Port Saïd et la mer Rouge, a succédé à un canal antique conduisant du Nil au golfe de Suez à travers le Ouadi Toumilat. Ouvrage commencé par les pharaons, repris par l’envahisseur perse, puis par un roi hellénistique et un empereur romain, il n’a probablement été navigable que de manière éphémère jusqu’à l’époque arabe. Les travaux entrepris sur son tracé à diverses époques concernaient plus l’exploitation des capacités d’irrigation que l’entretien de la voie fluviale liée à la promotion d’un commerce oriental qui n’a pas laissé beaucoup de traces dans la région.