Faculté de médecine

Survie et complications médicales à long terme : 10 ans après transplantation hépatique

Nafidi, Otmane ; Najdo, Pietro Edoardo (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2007 ; Méd. 10513.

Intoduction: Les comorbidités médicales longtemps après transplantation hépatique (THO), restent peu explorées. Méthodes: Analyse de 54 patients transplantés du foie entre juillet 1987 et décembre 1993. Résultats: 37 patients (68,5%) étaient vivants à 10 ans; à ce moment du suivi, 20 (55,5 %) étaient traités pour HTA, 2 (5,5 %) pour diabète, 6 (16,6 %) pour dyslipidémie, 4 (12,1... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Intoduction: Les comorbidités médicales longtemps après transplantation hépatique (THO), restent peu explorées. Méthodes: Analyse de 54 patients transplantés du foie entre juillet 1987 et décembre 1993. Résultats: 37 patients (68,5%) étaient vivants à 10 ans; à ce moment du suivi, 20 (55,5 %) étaient traités pour HTA, 2 (5,5 %) pour diabète, 6 (16,6 %) pour dyslipidémie, 4 (12,1 %) et 5 (15,6 %) pour ostéoporose lombaire et fémorale respectivement et 6 (16,6 %) pour détérioration de la fonction rénale (GFR < 40ml/min), dont 2 ont eu une transplantation rénale. Les causes principales de décès tardifs ont été l'insuffisance hépatocellulaire sur récidive de la maladie initiale (3), les maladies cérébrovasculaires (3) et les maladies tumorales (3). Conclusion: l'état de santé des patients à 10 ans s'est avéré satisfaisant. L'importance des comorbidités médicales recensées plaide en faveur d'un suivi à vie par une équipe spécialisée.