Faculté des sciences

Complexes métalliques hydrosolubles à ligands arène ou cyclopentadiényle : synthèse et potentiel catalytique pour le transfert hydrogénant en solution aqueuse

Canivet, Jérôme ; Süss-Fink, Georg (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2007 ; Th. 1951.

Le but de ce travail de thèse a été de développer des complexes arèneruthénium, cyclopentadiènyl-rhodium et -iridium hydrosolubles à ligands N,Ndonneurs et de les utiliser en tant que catalyseurs en solution aqueuse. La mise au point de systèmes catalytiques efficaces pour des réactions en milieu aqueux, s’inscrivant dans le concept de « chimie verte », revêt un intérêt tout... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le but de ce travail de thèse a été de développer des complexes arèneruthénium, cyclopentadiènyl-rhodium et -iridium hydrosolubles à ligands N,Ndonneurs et de les utiliser en tant que catalyseurs en solution aqueuse. La mise au point de systèmes catalytiques efficaces pour des réactions en milieu aqueux, s’inscrivant dans le concept de « chimie verte », revêt un intérêt tout particulier. Au cours de cette thèse, des complexes organométalliques hydrosolubles de ruthénium, de rhodium et d’iridium se sont révélés être des candidats idéaux pour des applications catalytiques en solution aqueuse. Ainsi, le complexe [(C6Me6)Ru(5-nitro-1,10-phénanthroline)(OH2)]2+ a montré une activité catalytique de 32 h-1 pour le transfert hydrogénant de l’acétophénone. Par ailleurs, utilisé comme catalyseur de régénération du NADH, [(C5Me5)Rh(1,10-phénanthroline)Cl]+ en combinaison avec une alcool déshydrogénase a permis l’obtention d’alcools chiraux avec des excès énantiomériques allant jusque 98 %. De plus, l’introduction d’un ligand chiral a permis, grâce à l’utilisation en particulier du complexe [(C6Me6)Ru((R,R)-N-tosyl-1,2-diaminocyclohexane)(OH2)]2+, d’obtenir des excès énantiomériques allant jusqu’à 94 % et des activités catalytiques de 45 à 50 h-1 pour l’hydrogénation par transfert de cétones et d’imines aryliques.