Faculté des lettres et sciences humaines

Etude sur les effets territoriaux du tronçon autoroutier de la Vue-des-Alpes : mobilité et répartition de l'habitat

Munafò, Sébastien ; Pini Giuseppe (Dir.) ; Piguet, Etienne (Codir.)

Mémoire de diplôme universitaire : Université de Neuchâtel, 2006.

Ce mémoire est consacré à l'étude des effets territoriaux du tronçon autoroutier qui relie Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds par la Vue-des-Alpes. L'étude se concentre sur deux types d'effets liés : ceux concernant les comportement de mobilité, en particulier la mobilité domicile travail, et ceux ayant trait à la répartition de l'habitat. Le corpus théorique développé dans la... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce mémoire est consacré à l'étude des effets territoriaux du tronçon autoroutier qui relie Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds par la Vue-des-Alpes. L'étude se concentre sur deux types d'effets liés : ceux concernant les comportement de mobilité, en particulier la mobilité domicile travail, et ceux ayant trait à la répartition de l'habitat. Le corpus théorique développé dans la première partie permet de proposer un schéma explicatif original des liens qui unissent système de transport, répartition de l'habitat et mobilité. Les enjeux qui existaient à l'époque autour de la construction de cette infrastructure et les éléments théoriques permettent la construction de six pistes de recherches : répartition modale, évolution des flux de pendulaires, évolution démographique dans les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle, habitat dans le Val-de-Ruz, problématique de la fragmentation spatiale de l'habitat à travers l'évolution de la catégorie des cadres dans le Haut du canton et élargissement des aires de vie. Les données traitées et les comparaisons avec certaines évolutions dans d'autres régions de l'Arc jurassien démontrent que le tronçon a eu comme effet immédiat un report modal important en faveur de l'automobile et une croissance considérable des déplacements de pendulaires actifs le long de cet axe. On montre également que l'amélioration de l'accessibilité est un des éléments qui a conduit à une reprise démographique à La Chaux-de-Fonds. La ville du Locle n'a, en revanche, pas connu cet effet. Dans le Val-de-Ruz, c'est avant tout le processus de périurbanisation de l'agglomération neuchâteloise qui est à l'origine des évolutions observées ; l'infrastructure n'y a joué qu'un rôle secondaire. On souligne aussi, qu'à ce jour, le nouveau tronçon n'a pas entraîné de diminution brutale de la part des cadres dans les populations des villes du Haut mais qu'il contribuera certainement à renforcer un processus de fragmentation spatiale de l'habitat dans les prochaines années. Au final, le schéma explicatif à travers lequel sont interprétés ces effets permet de souligner qu'ils relèvent tous d'un effet global 'élargissement des aires de vie permis par la nouvelle offre de transport.