Faculté des sciences

Développement d'un modèle expérimental d'implant cochléaire incorporant des propriétés d'adaptation neuronale

Loquet, Gérard ; Rouiller, Eric M. (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Fribourg, 2006.

Les travaux de recherche rapportés dans la présente thèse s’intéressent à la fonction auditive qu’elle aborde sous l’angle de la réhabilitation à l’aide d’une prothèse implantée dans la cochlée : l’implant cochléaire. Ce type de prothèse est utilisé depuis une vingtaine d’années et fournit d’ores et déjà à de nombreux patients des conditions d’écoute... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les travaux de recherche rapportés dans la présente thèse s’intéressent à la fonction auditive qu’elle aborde sous l’angle de la réhabilitation à l’aide d’une prothèse implantée dans la cochlée : l’implant cochléaire. Ce type de prothèse est utilisé depuis une vingtaine d’années et fournit d’ores et déjà à de nombreux patients des conditions d’écoute satisfaisantes, exceptées dans des ambiances bruyantes. Dans l’optique d’améliorer les performances de ces appareils dans le bruit, nous avons mis au point un modèle expérimental chez le rat adulte qui permet d’identifier les fonctions importantes perdues avec les systèmes électriques actuels. Grâce à une comparaison entre les réponses produites par une stimulation naturelle de l’oreille (acoustique) et celles issues de stimulations artificielles (électriques), nous avons montré que les phénomènes d’adaptation neuronale communs à tous les systèmes sensoriels et qui se manifestent par une diminution de l’activité neuronale pendant une stimulation ne sont peu ou pas reproduits lorsque la cochlée est stimulée électriquement. Une nouvelle stratégie de stimulation électrique a donc été développée et est présentée dans ce travail. Sa validation définitive est en cours sur un second modèle expérimental, le singe adulte. Les résultats préliminaires laissent prévoir sur le plan clinique une amélioration significative de la compréhension de la parole en conditions d’écoute difficile chez les patients implantés.
    Summary
    The research projects reported in the present thesis deal with the auditory function and more specifically the topic dedicated to auditory rehabilitation with a prosthesis implanted into the cochlea: the cochlear implant (CI). Such prosthesis was used for about twenty years and already provides to numerous patients satisfactory conditions, excepted in noisy environment. From the point of view to improve the performance of these devices in noise, we developed an experimental model in the adult rat in order to identify normal hearing functions that are lost in electro-auditory hearing with present CI. Based on the comparison between responses obtained by natural stimulation of the ear (acoustic) and those obtained by artificial stimulation (electric), we demonstrated that neuronal adaptation phenomena common to all sensory systems and represented by a decrease of neuronal activity during the stimulation are little or none reproduced when the cochlea is electrically stimulated. Therefore, a new strategy of electrical stimulation has been developed and is described in details in the present work. The final validation is under process in a second experimental model, the adult monkey. From a clinical point of view, preliminary results suggest that a significant improvement in speech intelligibility in noise may be achieved for cochlear implanted patients.