Faculté de médecine

Cardiomyocytes derivés à partir de cellules souches embryonnaires ou adultes : leçons tirées des modèles "in vitro"

Bettiol, Esther ; Krause, Karl-Heinz (Dir.) ; Jaconi, Marisa (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2006 ; Méd. 10492.

La thérapie cellulaire comme traitement des maladies cardiaques a ouvert une nouvelle direction de recherche qui implique la génération de cardiomyocytes "in vitro" à partir de cellules souches embryonnaires ou adultes et leur injection dans le myocarde afin d'en améliorer la fonction. Les modèles de cariogenèse "in vitro" (cellules souches carcinomateuses et embryonnaires de souris et... More

Add to personal list
    Résumé
    La thérapie cellulaire comme traitement des maladies cardiaques a ouvert une nouvelle direction de recherche qui implique la génération de cardiomyocytes "in vitro" à partir de cellules souches embryonnaires ou adultes et leur injection dans le myocarde afin d'en améliorer la fonction. Les modèles de cariogenèse "in vitro" (cellules souches carcinomateuses et embryonnaires de souris et cellules souches embryonnaires humaines) permettent l'étude des mécanismes fondamentaux de la cardiogenèse. Par ailleurs, l'existence de cellules souches cardiaques d'un côté et de cellules souches de la moelle osseuse ou du muscle squelettique, ainsi que leur potentiel de se différencier en cellules de phénotypes inattendus, pose la question de leur possible utilisation en thérapie cellulaire. Nous avons donc comparé les spécificités propres des cellules souches embryonnaires et adultes concernant leur potentiel de différenciation en cardiomyocytes et résumons ce que ces modèles "in vitro" nous ont appris sur les mécanismes de différenciation cardiaque.