Faculté des lettres et sciences humaines

Le football africain entre immobilisme et extraversion

Poli, Raffaele ; Dietschy Paul

In: Politique Africaine, 2006, vol. 102, p. 173.187

Symbole de l’espoir national des États d’Afrique aux indépendances, le football africain s’est radicalement transformé : lors de la Coupe du monde de 1970, aucun des joueurs zaïrois n’évoluait à l’étranger ; en 2006, aucun des footballeurs ivoiriens ne joue dans son pays. Pour comprendre la dynamique de cette extraversion grandissante, il faut prendre en compte un enchevêtrement... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Symbole de l’espoir national des États d’Afrique aux indépendances, le football africain s’est radicalement transformé : lors de la Coupe du monde de 1970, aucun des joueurs zaïrois n’évoluait à l’étranger ; en 2006, aucun des footballeurs ivoiriens ne joue dans son pays. Pour comprendre la dynamique de cette extraversion grandissante, il faut prendre en compte un enchevêtrement de facteurs – l’implication d’acteurs locaux dans le transfert de joueurs à l’étranger, la bienveillante attention portée à l’implantation de structures de formation contrôlées depuis l’Europe, la création de sélections d’expatriés ou encore les naturalisations de joueurs étrangers.
    Summary
    At the end of the colonial period, football was construed in Africa as a symbol of hope tied to the nation-building project. Since then, the situation has changed drastically. The contrast is stark : when the World Cup took place in 1970, none of the players on the Zairian team had careers outside their country ; the 2006 Cup will highlight the footwork of several Ivoirians, all playing for foreign teams. To grasp the growing focus on extraversion that this state of affairs underscores, it is necessary to take into consideration a complex mix of factors. Among these are : the role played by local actors in the transfer of players abroad ; the warm welcome that European-controlled training institutions have received on African soil ; European selection mechanisms focusing on African expatriates ; and the granting of citizenship to players brought to Europe from Africa.