Création d'une coopérative de production maraîchère

Gury, Sandrine ; Ruau, Philippe (Dir.) ; Schilter, Christine (Codir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute école de gestion de Genève, 2006 ; TDEE 32.

Avec l’aide « des Jardins de Cocagne » coopérative genevoise de production maraîchère, j’ai décidé de m’investir dans la promotion de l’agriculture contractuelle de proximité. Il est important de savoir que cette forme d’agriculture relie directement un producteur avec des consommateurs, que ce concept privilégie un lien entre les gens de la ville et de la campagne et qu’il... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Avec l’aide « des Jardins de Cocagne » coopérative genevoise de production maraîchère, j’ai décidé de m’investir dans la promotion de l’agriculture contractuelle de proximité. Il est important de savoir que cette forme d’agriculture relie directement un producteur avec des consommateurs, que ce concept privilégie un lien entre les gens de la ville et de la campagne et qu’il contribue au bien-être de chacun. En effet, l’agriculture contractuelle de proximité a des bienfaits pour le producteur, le consommateur et l’environnement. Dès lors, il est impossible d’ignorer cette nouvelle approche de consommer. Une fois ce concept défini, une étude de marché m’a convaincue que l’agriculture contractuelle de proximité représente une nouvelle façon de consommer. De plus en plus de personnes se sentent concernées et désirent changer leur mode de consommation. A partir de cette constatation, j’ai décidé de me lancer dans un projet encore rare à Genève, la création d’une nouvelle coopérative de production maraîchère. Pour que ma démarche soit crédible, j’ai réuni des personnes compétentes pour m’accompagner dans ma démarche. Dès lors, l’élaboration d’un Business Plan s’est avérée essentielle pour le bon déroulement de ce projet. Ce Business Plan décrit toutes les actions que nous avons ou allons mener pour que notre coopérative « le Jardin des Charrotons » soit une réussite. En parallèle à l’écriture du Business Plan et à d’interminables discussions pour assurer le bon déroulement de la coopérative, nous avons entrepris toutes les démarches administratives, les négociations pour l’achat du matériel et l’inscription au registre du commerce. Grâce aux parts sociales des coopérateurs et à la subvention privée que « le Jardin des Charrotons » a obtenu, nous pouvons avec l’appui du plan financier, assurer que la coopérative est viable sur le long terme. Le travail qui suit va détailler ces démarches et confirmer mes propos.