Faculté de l'environnement naturel, architectural et construit ENAC, Section d'architecture, Institut des infrastructures, des ressources et de l'environnement ICARE (Laboratoire d'énergie solaire et physique du bâtiment LESO-PB)

Assainissement microbiologique de l'air et des systèmes de ventilation au moyen d'huiles essentielles

Pibiri, Marie-Cécile ; Roulet, Claude-Alain (Dir.)

Thèse sciences Ecole polytechnique fédérale de Lausanne EPFL : 2005 ; no 3311.

Ajouter à la liste personnelle
    Summary
    Ventilation systems often host bacteria and fungi that may be dangerous for the health of exposed people. Essential oils are one means among others to prevent microbial development. Used as a basis for many traditional therapies, these odorant plant extracts have been studied extensively in the medical domain and their effectiveness in the treatment of numerous pathologies has been demonstrated. As opposed to most antimicrobial agents currently used for air disinfection, essential oils are not toxic. With a view to proposing an indoor air purification method based on the germicidal and odorant properties of essential oils, we selected: the pathogenic test strains : Staphylococcus aureus and Pseudomonas aeruginosa the Afnor NF T72-281 protocol for the disinfection of surfaces through the air, which showed the germicidal activity of antimicrobial agents used in gaseous phase a specific experimental apparatus some of the most active essential oils : mountain savory, thyme thymol, oregano (vulgare) as well as cinnamon bark. The protocol was applied to a chemical reference compound of hospitals, the formaldehyde as well as to phenol rich essential oils. We demonstrated that the tested essential oils in gaseous phase do have a lethal effect on all bacteria that have been exposed to them, even in small doses. In buildings, controlled diffusion of rigorously selected essential oils in volatile form would validly contribute to: occupant comfort, through improvement of the perception of indoor air quality, the prevention of microbial contamination, microbiological purification of air and sanitation of ventilation systems.
    Résumé
    Les systèmes de traitement d'air des bâtiments, abritent de nombreux microorganismes susceptibles d'avoir des effets néfastes sur la santé des personnes exposées, en particulier dans les milieux hospitaliers. Parmi les différents moyens à disposition pour empêcher un développement microbien, on peut citer les huiles essentielles. Ces extraits de végétaux odorants sont l'objet de nombreuses recherches scientifiques dans le domaine médical et ils ont démontré leur efficacité pour le traitement de nombreuses pathologies. Au contraire de la grande majorité des agents antimicrobiens utilisés pour la désinfection de l'air, ces substances ne sont pas ou sont peu toxiques. Afin de proposer une méthode de purification de l'air intérieur basée sur les propriétés antimicrobiennes des huiles essentielles, nous avons sélectionné les souches test pathogènes : Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa le protocole Afnor NF-72-281 de désinfection des surfaces par voie aérienne permettant de démontrer l'activité bactéricide d'agents antimicrobiens utilisés en phase gazeuse le dispositif expérimental spécifique les huiles essentielles parmi les plus actives : la Sarriette des montagnes, le Thym à thymol et l'Origan vulgaire et la Cannelle écorce Le protocole a été appliqué à un composé chimique de référence dans les milieux hospitaliers, le formaldéhyde et à des huiles essentielles riches en phénols. Nous avons démontré que les huiles essentielles testées en phase gazeuse ont bien un effet létal sur les souches test, même à des doses faibles. Dans un bâtiment, une diffusion contrôlée d'huiles essentielles rigoureusement sélectionnées et sous leur forme volatile contribuerait valablement : au confort des occupants en améliorant la perception de l'air ambiant, à la prévention des contaminations microbiennes indésirables, à l'assainissement microbiologique de l'air et des systèmes de ventilation.