Faculté informatique et communications IC, Section d'informatique, Institut des systèmes informatiques et multimédias ISIM (Laboratoire de réalité virtuelle VRLAB)

Interaction indirecte en réalité virtuelle à l'aide d'un médiateur

Lemoine, Patrick ; Thalmann, Daniel (Dir.)

Thèse sciences Ecole polytechnique fédérale de Lausanne EPFL : 2005 ; no 3323.

Ajouter à la liste personnelle
    Summary
    Currently many researches in the field of multimodal interfaces (input, output) have been made in order to be able to achieve complex tasks merely, naturally, and quickly. Expert interfaces should be considering the risks resulting from an ordered action, to prevent any harmful action and to suggest possible alternatives. Taking into account the complexity of the tasks to achieve and exponential growth of information, the adaptive systems are henceforth essential to make possible and facilitate the work of the operator. A good man-machine interface is thus strongly required. We note that multiple interaction and manipulation techniques are currently available, but at this time, the characteristic tools of the WIMP paradigm (Windows, Icons, Menus and Ppointing device) did not find their equivalent in 3D interfaces. There still remains way to make to be able to find the perfect tool and to enforce it as a standard for the 3D interfaces and applications. Therefore, our research was focused gradually towards the proposal for a mediating interface: a very adaptive and functional interface, intended to simplify to the maximum the human interaction in the execution of complex work. The concept of the "mediator" might be clarified in the following way, i.e.: A user in full immersive system named mediator world will be able to control or interact a front distance, through an intermediary haptic devices, on another virtual or real world named controlled world. Let us recall that the Human needs simple tools to be able to achieve complicated tasks. In such a case, one of the ultimate goals is to make the machine adapt to the human instead of forcing the human to adapt to the machine.
    Résumé
    Actuellement beaucoup de recherches sont faites dans le domaine des interfaces multimodales afin de permettre à l'utilisateur d'accomplir des tâches complexes de manière simple, naturelle, et rapide. Ces interfaces expertes devront être capables d'estimer les risques résultant d'une action commandée, de prévenir toute action néfaste et de suggérer éventuellement des alternatives possibles. Compte tenu, de la complexité des tâches à réaliser et de la croissance exponentielle des informations à prendre en compte. les systèmes adaptatifs sont dorénavant indispensables pour rendre possible et faciliter le travail de l'opérateur. Une bonne interface homme machine est donc dorénavant exigée. Nous constatons, que de multiples techniques d'interactions et de manipulations sont actuellement disponibles sur le marché, mais que jusqu'à maintenant, les outils caractéristiques du paradigme WIMP (Windows, Icons, Menus and Ppointing device) n'ont pas trouvé leurs homologues dans les interfaces à trois dimensions. Il reste encore du chemin à faire pour pouvoir trouver l'outil idéal et l'imposer comme un moyen standard pour les interfaces et applications 3D. C'est pourquoi, nos recherches se sont focalisées progressivement vers la proposition d'une "interface médiatrice", adaptative et très fonctionnelle, destinée à simplifier au maximum l'interaction humaine dans l'exécution de travaux complexes. Le concept du "médiateur" pourrait s'expliciter de la manière suivante : Un utilisateur plongé en immersion totale dans un univers nommé "monde médiateur", va pouvoir agir à distance, par l'intermédiaire d'un périphérique "haptique", sur un autre monde virtuel ou réel nommé monde contrôlé. Rappelons que l'Homme a besoin d'outils simples pour pouvoir réaliser des tâches compliquées. Par principe, ce n'est pas à l'homme de s'adapter à la machine, mais que c'est à la machine de s'adapter à lui.