Faculté de médecine

Choriorétinopathie séreuse centrale : étude de l'évolution à long terme au moyen de l'angiographie au vert d'indocyanine

Katsimpris, Ioannis-Eleftherios ; Pournaras, Constantin (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2006 ; Méd. 10483.

Nous avons analysé les altérations de la circulation choroïdienne au moyen de l'angiographie au vert d'indocyanine (angiographie-ICG) chez les patients atteints d'une choriorétinopathie séreuse centrale (CSC), pour décrire l'évolution à long terme. L'étude fut portée sur 22 yeux de 20 patients, 16 hommes et 4 femmes de 45,6±5,2 ans. Les patients furent suivis pendant 33,1±18,3 mois... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Nous avons analysé les altérations de la circulation choroïdienne au moyen de l'angiographie au vert d'indocyanine (angiographie-ICG) chez les patients atteints d'une choriorétinopathie séreuse centrale (CSC), pour décrire l'évolution à long terme. L'étude fut portée sur 22 yeux de 20 patients, 16 hommes et 4 femmes de 45,6±5,2 ans. Les patients furent suivis pendant 33,1±18,3 mois avec des examens réguliers, y compris des angiographies ICG. Trois groupes furent étudiés, correspondant aux formes aiguë, chronique et cicatricielle. L'angiographie-ICG a démontré une hyperperméabilité anormale des choriocapillaires dans des régions actives et non-actives, souvent associée à des décollements de l'épithélium pigmentaire (EP). Cette hyperperméabilité serait à l'origine des altérations de la CSC. Il s'agit de lésions évolutives à long terme, pouvant entraîner des altérations permanentes de l'EP et des photorécepteurs, telles que décompensation diffuse de l'EP, cicatrices multiples et plages atrophiques. Ceci expliquerait la diminution de l'acuité visuelle finale retrouvée dans le groupe CSC-chronique.