Faculté de médecine

Evolution histologique précoce des lésions de stéatohépatite alcoolique sévère sous traitement de stéroïdes en association avec un anti-TNFα versus un placebo

Rougemont-Pidoux, Anne-Laure ; Rubbia-Brandt, Laura (Dir.) ; Spahr, Laurent (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2006 ; Méd. 10490.

La stéatohépatite alcoolique, complication sévère de l'abus d'alcool, bénéficie d'un traitement de corticostéroïdes. Cette étude pilote a pour but d'établir la validité de l'adjonction d'anti-TNFα à ce traitement de référence. Un collectif de 20 patients, avec stéatohépatite alcoolique sévère confirmée histologiquement, a été considéré avec un bilan d'évolution pratiqué... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La stéatohépatite alcoolique, complication sévère de l'abus d'alcool, bénéficie d'un traitement de corticostéroïdes. Cette étude pilote a pour but d'établir la validité de l'adjonction d'anti-TNFα à ce traitement de référence. Un collectif de 20 patients, avec stéatohépatite alcoolique sévère confirmée histologiquement, a été considéré avec un bilan d'évolution pratiqué 7 à 10 jours après introduction de corticostéroïdes combinés à un anti-TNFα ou à un placebo. Cette étude suggère que l'infliximab serait bien toléré par des patients avec insuffisance hépatique sévère. Une diminution statistiquement significative du score de Maddrey - indicateur fiable de la sévérité de l'atteinte hépatique - a pu être observée, de même qu'une diminution de la bilirubine sérique. Une tendance à l'amélioration des lésions histologiques hépatocellulaires se dessinait et l'absence de modification significative de l'atteinte inflammatoire est à pondérer avec le décalage temporel existant entre réponse clinique au traitement et évolution histologique des lésions.