Faculté des sciences

Déformation cataclastique plastique lors du plissement, sous faible couverture, de strates calcaires

Droxler, André ; Schaer, Jean-Paul

In: Eclogae Geologicae Helvetiae, 1979, vol. 72, no. 2, p. 551-570

L'analyse de plis métriques et décimétriques dans les formations calcaires du Jura (Hauterivien et Argovien) montre que le plissement se fait sans déformation interne appréciable. Au cours de l'évolution des plis, des ruptures induites par cisaillement et traction transforment les strates en un ensemble de morceaux semi-indépendants dont la géométrie extérieure est modifiée par... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L'analyse de plis métriques et décimétriques dans les formations calcaires du Jura (Hauterivien et Argovien) montre que le plissement se fait sans déformation interne appréciable. Au cours de l'évolution des plis, des ruptures induites par cisaillement et traction transforment les strates en un ensemble de morceaux semi-indépendants dont la géométrie extérieure est modifiée par dissolution dans les zones de surpression. Une partie du matériel dissous dans les plans de joints stylolithiques se redépose dans les fentes d'extension. La déformation cataclastique plastique (allure plastique de la géométrie de l'ensemble - cataclastique au niveau du mécanisme de la déformation) se fait par modification de la géométrie des éléments unitaires rigides qui, pour s'adapter aux courbures, subissent de faibles translations et rotations par rapport à leurs voisins immédiats. Au cours du plissement, tant que la courbure reste faible, les joints stylolithiques sont particulièrement agissants dans des plans perpendiculaires aux couches ; ils conduisent à des plis de type concentrique. Avec l'accentuation de la déformation, on voit apparaître des plans stylolithiques parallèles au plan axial; les plis évoluent alors vers des plis de type similaire.
    Summary
    The analyses of metric and decimetric folds of thin bedded limestone (Hauterivian and Argovian of the Jura) show that folding develops without important internal deformation. During the evolution of folds, ruptures induced by shearing and traction transform the layers into semi-independent groups of fragments, the outside geometry of which is modified by dissolution in over-pressured zones. Part of the dissolved material in stylolitic plans is redeposited in extension cracks. Cataclastic by its mechanism of deformation, plastic by its general geometrical outlook, the folding takes place with the modification of the geometry of rigid elements which can thus undergo slight translation or rotation with respect to their close neighbours. During folding as long as the curvature remains small, the stylolitic joints are particularly active in plans perpendicular to the bedding, they lead to a concentric type of folds. With increase of deformation, stylolitic plans parallel to the axial surface are beginning to be very active; the folds evolve then towards those of similar type.