Faculté des sciences

Minimum requirements for a retinal prosthesis to restore useful vision

Pérez Fornos, Angélica ; Pelizzone, Marco (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2006 ; Sc. 3737.

Add to personal list
    Résumé
    Le but de ce projet est de déterminer les caractéristiques minimales pour qu'une prothèse rétinienne permette une vision utile. Pour aborder ce sujet, nous avons simulé une vision prosthétique chez des sujets normaux. Les résultats suggèrent que 400-500 phosphènes, arrangés rétinotopiquement sur une surface rétinienne de 3x2 mm², sont nécessaires pour coder l'information visuelle pour la majorité des tâches. Le champ visuel effectif doit cependant être optimisé (en utilisant par exemple un zoom) pour chaque tâche. Un champ visuel effectif de 2°x1.4° est nécessaire pour permettre une lecture efficace. Un champ visuel effectif d'environ 16°x12° permet une performance efficace pour les tâches de coordination visuomotrice. Enfin, les tâches de mobilité requièrent un champ visuel effectif d'environ 33°x23°. Si ces implants devaient être placés loin de la fovéa, une période d'apprentissage relativement longue sera nécessaire à l'obtention des performances optimales.