Faculté des sciences

Géologie structurale de l'Anti-Atlas oriental, Maroc

Robert-Charrue, Charles ; Föllmi, Karl (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2006 ; 1889.

Le Sud marocain constitue, par ses conditions désertiques, un terrain propice aux études géologiques. Toutefois les études publiées sur la déformation de l’Anti-Atlas oriental sont rares. Cette chaîne fait partie de l’orogène varisque (~300 Ma) qui s’est formé à la suite de la collision d’anciens continents nommés Gondwana et Laurussia pour former le super-continent Pangée.... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le Sud marocain constitue, par ses conditions désertiques, un terrain propice aux études géologiques. Toutefois les études publiées sur la déformation de l’Anti-Atlas oriental sont rares. Cette chaîne fait partie de l’orogène varisque (~300 Ma) qui s’est formé à la suite de la collision d’anciens continents nommés Gondwana et Laurussia pour former le super-continent Pangée. L’ouverture de l’Océan Atlantique Central (~200 Ma) et des événements plus récents tels que l’orogenèse alpine, ont également laissé des traces dans l’Anti-Atlas oriental. Les levés de terrain ont permis de dessiner dix nouveaux profils géologiques décrivant en profondeur la structure de l’Anti-Atlas oriental. Les orientations des différentes déformations ayant affecté la chaîne ont été déduites de mesures effectuées sur des plis et des failles à plus petite échelle. Ainsi deux orientations de compression et une orientation d’extension ont été mises en évidence dans l’Anti-Atlas oriental. Ces résultats ont permis d’élaborer un modèle dynamique retraçant la chronologie des différents événements qui ont participé à la construction de cette chaîne. Outre la caractérisation d’un style structural particulier, une méthode originale, prenant en compte la déformation interne des roches, a permis de déterminer (1) la profondeur du détachement crustal et (2) les valeurs de raccourcissement accommodé dans la chaîne. Ce travail, défendant un point de vue inédit et développant des méthodologies novatrices, donne une vision renouvelée de la tectonique de l’Anti-Atlas oriental.