Travail social

Du diagnostic à la prise en charge d'un enfant autiste en âge préscolaire : dans quelle mesure observe-t-on une atténuation des troubles sensoriels?

Carron, Loriane

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2006.

Du diagnostic à la prise en charge d'un enfant autiste en âge préscolaire : dans quelle mesure observe-t-on une atténuation des troubles sensoriels ? L'autisme est un trouble envahissant du développement, qui atteint 5 personnes sur 10'000, avec un sex-ratio d'une fille pour quatre garçons. Ce handicap, dont on ne peut guérir, mais dont les symptômes peuvent s'atténuer, est... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Du diagnostic à la prise en charge d'un enfant autiste en âge préscolaire : dans quelle mesure observe-t-on une atténuation des troubles sensoriels ? L'autisme est un trouble envahissant du développement, qui atteint 5 personnes sur 10'000, avec un sex-ratio d'une fille pour quatre garçons. Ce handicap, dont on ne peut guérir, mais dont les symptômes peuvent s'atténuer, est généralement diagnostiqué lorsque l'enfant a trois ans. Les signes apparaissent bien plus tôt, déjà dans la première année de vie, mais les médecins, insuffisamment sensibilisés à l'autisme, ne prêtent malheureusement pas une grande attention à ses manifestations. Une grande majorité des enfants atteinte d'autisme présente des troubles sensoriels, qui se manifestent soit par une hyporéactivité soit par une hyperréactivité, c'est-à-dire que l'individu ne réagit pas ou peu, ou alors trop fort par rapport à un être humain non atteint d'une quelconque pathologie. Il apparaît que la vue, l'ouïe et le toucher sont les trois sens les plus perturbés dans le cas de l'autisme. Le système vestibulaire, qui concerne l'équilibre, montre également des altérations notoires. Les anomalies au niveau du goût et de l'odorat sont moins visibles et moins frappantes, mais sont bien présentes malgré tout. Afin que les symptômes de l'autisme s'atténuent le plus rapidement possible, il est indispensable que l'enfant atteint de ce trouble envahissant du développement soit pris en charge de manière adaptée à son handicap, en évitant de le surcharger. Il existe un palette de méthodes appropriées à l'autisme, que ce soit au niveau éducatif, pédagogique et thérapeutique. En Suisse romande, les plus couramment utilisées sont, entre autres, le programme TEACCH, l'approche comportementale intensive (ABA), la thérapie d'échange et de développement, la thérapie par le jeu, l'intégration neuro- sensorielle, la psychomotricité, la musicothérapie. Il apparaît qu'une action sur les troubles sensoriels va se répercuter sur les troubles du comportement inhérents à l'autisme de manière positive. Cette recherche a été élaborée à partir d'entretiens avec des parents d'enfant autiste, des médecins, des praticiennes du SEI et des thérapeutes.