Travail social

L'intégration en milieu ouvert pour une meilleure qualité de vie

Glassey, Grégoire ; Grau, Christiane (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2006.

Ce travail de recherche est l’aboutissement d’une démarche entreprise il y a quatre ans suite à l’ouverture d’un atelier intégré au sein du centre commercial COOP à Collombey en partenariat avec la FOVAHM. A travers cette recherche, j’ai voulu mesurer l’impact que génère l’intégration professionnelle en milieu ouvert sur la qualité de vie des personnes vivant au centre... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce travail de recherche est l’aboutissement d’une démarche entreprise il y a quatre ans suite à l’ouverture d’un atelier intégré au sein du centre commercial COOP à Collombey en partenariat avec la FOVAHM. A travers cette recherche, j’ai voulu mesurer l’impact que génère l’intégration professionnelle en milieu ouvert sur la qualité de vie des personnes vivant au centre La Meunière et j’ai débuté mes investigations par cette question de départ : Dans quelle mesure et dans quel sens l’intégration de personnes handicapées mentales en milieu ouvert comme celui de la COOP à Collombey influence-t-elle leur qualité de vie ? Dans un premier temps, j’ai choisi d’approfondir certaines notions théoriques telles que la qualité de vie, le lien entre l’assurance qualité et la qualité de vie, les déficiences intellectuelles, la valorisation des rôles sociaux et le système managinaire. Dans un deuxième temps, j’ai choisi de faire passer un questionnaire à trois personnes concernées par l’intégration professionnelle en milieu ouvert et vivant en studio ou dans un appartement bénéficiant d’une présence éducative réduite afin de vérifier les hypothèses retenues. Pour terminer, j’ai opté pour une comparaison entre les résultats obtenus grâce à l’Index de qualité de vie avant et après l’ouverture de l’atelier intégré au centre commercial COOP. Les résultats obtenus tant au niveau du questionnaire que dans la comparaison des données de l’IQ (Index de qualité de vie) montrent que l’intégration professionnelle en milieu ouvert tout en vivant dans un studio ou dans un appartement bénéficiant d’une présence éducative réduite a permis aux personnes en situation de handicap qui en ont bénéficié d’améliorer sensiblement leur qualité de vie. Ce constat se base : - Sur les recherches théoriques qui ont permis de créer un cadre de référence à partir duquel j’ai pu construire un questionnaire pertinent prenant en compte les aspects objectifs et subjectifs de la qualité de vie. - Sur les réponses positives des personnes interrogées, obtenues suite à la passation du questionnaire ainsi que de l’IQ. Les résultats obtenus mettent également en évidence différents éléments qui pourraient faire l’objet de recherches supplémentaires comme ce qui a trait à la rémunération, à l’accompagnement spécifique de personnes en situation de handicap bénéficiant d’une bonne autonomie et intégrées professionnellement dans un milieu ouvert…