Faculté de médecine

Prophylaxie de la maladie thromboembolique en soins palliatifs oncologiques : contexte général, étude clinique et difficultés de la recherche

Weber, Catherine ; Zulian, Gilbert (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2006 ; Méd. 10469.

Le nombre de patients souffrant d'un cancer en soins palliatifs ne cesse d'augmenter. Pour que la prise en charge de ces patients soit optimale, la médecine palliative doit pouvoir être basée sur l'évidence à partir d'études cliniques. L'utilité d'une prophylaxie anti-thrombotique n'est actuellement pas prouvée chez ce type de patients. L'étude prospective SPOT, randomisée en simple... More

Add to personal list
    Résumé
    Le nombre de patients souffrant d'un cancer en soins palliatifs ne cesse d'augmenter. Pour que la prise en charge de ces patients soit optimale, la médecine palliative doit pouvoir être basée sur l'évidence à partir d'études cliniques. L'utilité d'une prophylaxie anti-thrombotique n'est actuellement pas prouvée chez ce type de patients. L'étude prospective SPOT, randomisée en simple aveugle, a pour but d'étudier l'efficacité, les risques et les effets secondaires de l'administration d'une héparine de bas poids moléculaire chez les patients cancéreux hospitalisés en soins palliatifs. Les résultats ne montrent pas de bénéfice à l'administration d'une prophylaxie, ni de risque accru d'hémorragie. Le petit nombre (n=20) de patients ne permet pas d'identifier les groupes à risque plus élevé de maladie thromboembolique ou de saignement. Un algorithme décisionnel basé sur les études chez d'autres types de patiens est proposé. D'autres études en soins palliatifs sont nécessaires pour confirmer ces données.