Faculté des sciences

Theoretical and experimental aspects of gravitational-wave physics

Dubath, Florian ; Maggiore, Michele (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2006 ; Sc. 3742.

La première partie de cette thèse est consacrée à l'étude du fonctionnement des détecteurs d'ondes gravitationnelles résonnants et contient des modèles numériques de détecteurs cylindriques (EXPLORER et NAUTILUS) et sphériques (MiniGRAIL). Suit une description du processus d'analyse des données des détecteurs cylindriques avec, comme résultat, l'obtention d'une borne sur le taux de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La première partie de cette thèse est consacrée à l'étude du fonctionnement des détecteurs d'ondes gravitationnelles résonnants et contient des modèles numériques de détecteurs cylindriques (EXPLORER et NAUTILUS) et sphériques (MiniGRAIL). Suit une description du processus d'analyse des données des détecteurs cylindriques avec, comme résultat, l'obtention d'une borne sur le taux de sursauts d'ondes gravitationnelles. La seconde partie s'inscrit dans la mise en place des outils de l'astonomie des ondes gravitationnelles. Une première étude fait le lien entre l'astrophysique galactique et l'émission d'ondes gravitationnelles. Il en découle une borne sur le taux de sursauts d'ondes gravitationnelles. Vient ensuite la proposition d'une nouvelle classe de sources d'ondes gravitationnelles : les sources d'ondes gravitationnnelles à activité en sursauts répétés. Finalement, il est considéré la possiblité de former des boucles de corde cosmique lors de la collision d'une corde et d'un trou noir en rotation.