Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation

Reading comprehension, working memory and inhibition : a lifespan perspective

Borella, Erika ; de Ribaupierre, Anik (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2006 ; FPE 361.

L'influence de la mémoire de travail (MdT), de l'inhibition et de la vitesse de traitement est souvent évoquée pour rendre compte des différences d'âge et individuelles dans un grand nombre d'habiletés cognitives lors du développement et du vieillissement. Le but de cette étude est d'examiner l'influence conjointe de ces mécanismes dans la compréhension de textes, en dissociant la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L'influence de la mémoire de travail (MdT), de l'inhibition et de la vitesse de traitement est souvent évoquée pour rendre compte des différences d'âge et individuelles dans un grand nombre d'habiletés cognitives lors du développement et du vieillissement. Le but de cette étude est d'examiner l'influence conjointe de ces mécanismes dans la compréhension de textes, en dissociant la compréhension de la mémoire pour le texte, chez des enfants, des jeunes et des adultes âgés. Les modèles en équations structurales ont montré que, indépendamment de la période d'âge considérée, l'effet de l'âge sur la compréhension et la mémoire pour le texte est médiatisé par la MdT, qui à son tour, est influencée par l'inhibition et la vitesse. Les résultats suggèrent que les mêmes mécanismes cognitifs expliquent les différences d'âge dans la compréhension de textes tout au travers de la vie; cependant leur poids change selon la période de vie considérée.