Position et production de l'artiste dans un contexte péri-urbain

Georges Pfruender ; Claire de Ribaupierre ; Marie Sacconi ; Néjib Jaouadi ; Alain Antille ; Raphaël Rey

Etude théorique (anthropologie du lieu et de l'identité, approche littéraire du récit, interprétation de l'image) et pratique (propositions artistiques de plasticiens et d'étudiants de l'école cantonale d’art du Valais) sur la question de l’identité et de la périphérie. Nous nous sommes intéressés plus particulièrement à la ville de Sierre pour engager une réflexion sur le... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Etude théorique (anthropologie du lieu et de l'identité, approche littéraire du récit, interprétation de l'image) et pratique (propositions artistiques de plasticiens et d'étudiants de l'école cantonale d’art du Valais) sur la question de l’identité et de la périphérie. Nous nous sommes intéressés plus particulièrement à la ville de Sierre pour engager une réflexion sur le lieu : le lieu d'où l'on vient, le lieu où l'on habite, le lieu que l'on rêve. Le lieu a une force singulière et imposante, il nécessite une invention perpétuelle. Il donne une identité à l'individu, il lui imprime une marque singulière (un sceau, un signe). Il se constitue par des récits qui ont été transmis – récits collectifs (mythes, légendes), récits familiaux, et récits inventés, à transmettre – les récits personnels. Des artistes originaires de cette région ont travaillé sur leur lieu de naissance et /ou de vie; d’autres artistes ou étudiants, venus d’ailleurs, l’ont explorée, questionnée par le biais de l’enquête vidéographique. Le résultat des différentes recherches – théoriques, artistiques – ne représente qu‘un premier état d’un processus appelé à se poursuivre. Il a permis en premier lieu la réalisation d’un site web comprenant quatre entrées principales reliées entre elles par de nombreuses passerelles : 1 – DORE : présentation du projet de recherche et du cadre institutionnel dans lequel il s’est développé. 2 – HORS : réflexions sur le lieu et les différents types de relation que l’homme entretient avec l’espace – le lieu commun, le lieu originaire, le lieu clos, le lieu-dit, le non-lieu. 3 – HORDE : approche théorique et pratique de l’identité et de l’altérité qui s’expriment par une série de postures d’interlocution. 4 – ELDORADO : approche théorique et pratique du récit dans son lien à l’espace et, plus spécifiquement, à la périphérie.