Faculté des sciences

Conception de dyades liquides-cristallines ferrocène-fullerène

Scanu, David ; Deschenaux, Robert (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2006 ; 1873.

Depuis la découverte des cristaux liquides au XIXième siècle, leur intérêt n’a cessé de croître, menant à des applications toujours plus nombreuses. Très répandue dans la nature, l’architecture dendritique a permis de rendre mésomorphe l’objet anisotrope qu’est le fullerène, celui-ci, dont les propriétés photophysiques sont des plus enthousiasmantes, a souvent été lié à... More

Add to personal list
    Résumé
    Depuis la découverte des cristaux liquides au XIXième siècle, leur intérêt n’a cessé de croître, menant à des applications toujours plus nombreuses. Très répandue dans la nature, l’architecture dendritique a permis de rendre mésomorphe l’objet anisotrope qu’est le fullerène, celui-ci, dont les propriétés photophysiques sont des plus enthousiasmantes, a souvent été lié à un donneur d’électron, comme le ferrocène. Il paraissait alors intéressant d’assembler les propriétés de transfert d’électron photoinduit observées dans des dyades « donneur-accepteur » avec celles d’auto organisation des cristaux liquides. Ce travail s’est donc intéressé à la synthèse et à la caractérisation de cristaux liquides constitués de dendrimères octyloxybiphényles ou polybenzyléthers, et d’une dyade ferrocène-C60. Cette thèse contient entre autre un premier chapitre décrivant l’état de l’art dans le domaine des cristaux liquides, des dendrimères, du ferrocène, du fullerène et des dyades donneur-accepteur. Suivent ensuite trois chapitres de discussion et une partie expérimentale. Le troisième chapitre de cette thèse est dédié à la synthèse et à la caractérisation de méthanofullerènes de dendrimères octyloxybiphényles contenant un ferrocène mono ou peralkylé. Les composés développent tous des phases lamellaires et des organisations supramoléculaires ont été postulées. Le quatrième chapitre a été consacré à la synthèse et à la caractérisation de méthanofullerènes reliés par un pont ferrocényle permettant ainsi d’augmenter le taux de fullerène dans un composé mésomorphe. Dans la dernière partie, nous avons voulu obtenir des fulléropyrrolidines constituées de dendrons polybenzyléthers présentant des phases cubiques. Les molécules ciblées ont bien été obtenues mais elles ne présentent pas de mésomorphisme. Des études électrooptiques (polarisation diélectrique et effet Kerr) ont cependant mis en évidence une certaine organisation intrastructurelle.