Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation

Faire face à la maladie de Chagas en partant des conceptions des populations concernées

Sanmartino, Mariana ; Giordan, André (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève, 2006 ; FPE 363.

La maladie de Chagas affecte les populations défavorisées rurales et urbaines de l'Amérique Latine. Les estimations de l'OMS chiffrent à 18 millions le nombre de personnes ayant une sérologie positive, à 50.000 le nombre annuel de décès dus à cette affection et à environ 100 millions celui des personnes faisant face à un très haut risque de contamination. Ces chiffres, liés aux... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La maladie de Chagas affecte les populations défavorisées rurales et urbaines de l'Amérique Latine. Les estimations de l'OMS chiffrent à 18 millions le nombre de personnes ayant une sérologie positive, à 50.000 le nombre annuel de décès dus à cette affection et à environ 100 millions celui des personnes faisant face à un très haut risque de contamination. Ces chiffres, liés aux rapports étroits entre cette maladie et le sous-développement socioéconomique à des niveaux inquiétants, font du Chagas l'un des problèmes de santé publique les plus graves du continent. Dans cette recherche, connaître la vision des habitants des régions endémiques constitue un point de départ fondamental. En nous appuyant sur les recherches les plus récentes portant sur la didactique des sciences, cette thèse vise la mise en place des actions de prévention prenant en compte, d'une part, l'ensemble des éléments épidémiologiques constitutifs de ce fléau ainsi que, d'autre part, les conceptions des populations concernées.